Côte d’Ivoire: Muté à Korhogo, des militants du FPI disent “craindre pour la vie” de Koua Justin

Mis en ligne par La Rédaction | samedi 10 Nov 2018

Le chef des jeunes du Front Populaire Ivoirien (FPI), parti de parti de Gbagbo, Koua Justin, a fait l’effet d’une mutation à Korhogo. Une affectation qui ne semble pas rassurer certains militants de son parti, qui craignent pour sa «sécurité».

“Monsieur Banouakou Koua Justin (Mle 343550-L), Administrateur des services financiers, est muté à la Direction régionale des Impôts de Korhogo », stipule un communiqué signé du Directeur général des Impôts, Ouattaa Sié Abou, datant du 08 Novembre 2018. Le Directeur général des Impôts instruit l’Inspecteur général des services fiscaux, le Directeur des Ressources humaines et de la formation, et les Directeurs régionaux des Impôts de Bondoukou et de Korhogo, chacun, de veiller à l’application de la présente décision ‘’qui sera enregistrée et publiée partout où besoin sera”.

Anciennement en fonction à Bondoukou, Koua Justin sera désormais dans la ville cher au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, Korhogo. Pour son parti, le FPI, il s’agit tout simplement d’une manigance orchestrée par le pouvoir Ouattara ‘’pour achever’’ le leader de la jeunesse de l’opposition qui, depuis quatre ans, ne perçoit ‘’ni salaire ni primes ni indemnité’’.

Avec linfodrome.com

 

Commentaires Facebook

Commentaires

5 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. TIPADIPA2 10 novembre 2018 at 14:30 -

    « …Muté à Korhogo, des militants du FPI disent “craindre pour la vie” de Koua Justin »

    Krrrr krrrr krrrr…

    Pourquoi craindre pour la vie de Koua? N’a-t-il pas de grosses couilles poilues dans son gros caleçon ???

    Les microbes refondus de Korhogo seront très heureux de l’accueillir … oubien ???

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  2. Zott 10 novembre 2018 at 14:57 -

    Justin Koua n’est pas un militaire pour accepter des affections contre son gré. Il peut refuser, car sa vie est réellement en danger dans cette ville de Korhogo où on tue les gens qui ne supportent pas le régime Dramane. Le cas de Soro Kohon tué parce qu’il supportait Soro Guillaume en est un exemple tout frais.

  3. TIPADIPA2 10 novembre 2018 at 15:54 -

    Donc à Abidjan on ne peut pas tuer Justin Koua ???

    Vous avez fait quoi lorsqu’on l’a enfermé en prison ???

    Krrrr krrrr krrrr…

    CANCRE (en majuscule svp)…

    té ande

  4. TIPADIPA2 10 novembre 2018 at 16:42 -

    Gbagbo a fait Korhogo, on ne l’a pas tué…Simone a fait Odienné, elle est devenue Simone 2.0 … en phase devenir Simone 3.0 après la mort naturelle de Sangaré Delon (paix à son âme et bonne grâce matinée à lui dans l’au-delà où il pourra boycotter éternellement les élections)

    Krrrr krrrr krrrr….

    Depuis les dernières élections municipales et régionales, on sait qui porte un gros caleçon dans lequel flotte une minuscule kikinette …. c’est Koua lui-même !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    CANCRE (en majuscule svp)…

    té ande

  5. srika blah 10 novembre 2018 at 18:59 -

    Koua Justin aura la chance de mobiliser et attirer un grand nombre de “frontistes” dans la region de Korhogo qui reste une bastion du RDR.

    BONNE CHANCE Koua .

    “Cabri mort n’a plus peur de fusil….”

Laisser un commentaire