Les préférences de Ouattara et Abdoul Aziz pour Macky Sall mettent l’opposition en colère à Dakar

Mis en ligne par La Rédaction | lundi 3 Déc 2018

FRONT PATRIOTIQUE POUR LA DEFENSE DE LA REPUBLIQUE (FPDR)
La Conférence des Leaders

Lettre ouverte à Messieurs les Présidents
Alassane Ouattara et Abdoul Aziz

Excellences,
Messieurs le Présidents,

La presse de ce matin porte à notre connaissance des propos que vous avez tenus le samedi 1er décembre à Dakar à l’occasion de l’investiture du candidat Macky Sall, consistant à lui apporter votre soutien pour l’obtention d’un second mandat à la tête du Sénégal.

Nous tenons à vous exprimer notre surprise et notre consternation. Pour beaucoup moins, l’ambassade du Sénégal à Abidjan avait été envahie par des jeunes militants.

Vous ne pouvez ignorer que le Sénégal se dirige vers les élections les plus risquées de son histoire politique. Pour la première fois, le candidat sortant instrumentalise la Justice pour empêcher la candidature de ses principaux opposants, Karim Wade et Khalifa Sall. Pour la première fois, le gouvernement refuse ouvertement l’application des dispositions légales du Code électoral, notamment l’article L48, qui donne aux partis politiques un droit de regard et de contrôle sur le fichier électoral.

Dans ce contexte, les citoyens sénégalais, qui se sont mobilisés contre ces dénis de justice, comme en atteste leur participation massive à la marche populaire du 29 novembre, l’avant-veille de votre déclaration, reçoivent vos propos comme une ingérence inadmissible et une pression scandaleuse.

Quand vos deux pays avaient été confrontés à des situations comparables, le Sénégal avait adopté une démarche fraternelle visant à encourager le dialogue et le consensus entre les acteurs politiques. Aujourd’hui, vous choisissez un camp, celui du coup d’Etat électoral de Macky Sall.

Le fait que votre soutien public ait été ou non sollicité avec insistance est de peu d’importance. Les liens de fraternité et de solidarité entre nos peuples devraient en effet se situer au-dessus de toute autre considération.

Nous souhaitons qu’à l’avenir, à défaut de pouvoir contribuer à éloigner les menaces que la volonté hégémonique de Macky Sall fait peser sur notre pays, vous évitiez de mettre de l’huile sur le feu et de compromettre les excellentes relations que l’histoire et la géographie ont tissées entre nos peuples frères.

Veuillez agréer, Excellences, l’expression de notre haute considération.

Dakar, le 3 décembre 2018

La Conférence des Leaders du FPDR

Commentaires Facebook

Commentaires

4 Commentaires ... participez vous aussi à la discussion.

  1. srika blah 3 décembre 2018 at 23:57 -

    Ouattara DRAMANE a commis une erreur

  2. marianne 4 décembre 2018 at 07:08 -

    Mr ouattara il n est pas mon champion mais il a un côté que j apprécie enormement: il est toujours conséquent avec lui même.

    Les sénégalais se sont immiscés ouvertement dans notre crise post electorale fusse à son avantage, il s immisce dans leur campagne électorale.

    Et c est tout!

  3. srika blah 4 décembre 2018 at 12:50 -

    @Marianne…. C’est quand meme gauche ce que tu dis.

    Ce n’est pas parce qu’une personne a tué ton parent que tu vas te faire justice en tuant un de ses siens.

    Un peu comme certains ivoiriens pro-Ouattara continuent de dire que :: ” Si le pouvoir FPI et PDCI ont volé ou se sont vachement enrichis, pourquoi alors le RDR ne fera pas autant… C’est normal que les dirigeants du RDR volent et pillent aussi…”

    Il faudrait que l’Afrique noire change un jour.

  4. marianne 4 décembre 2018 at 14:55 -

    @sriblah

    Je suis parfaitement d accord avec vous en réalité c une boutade.

Laisser un commentaire