Réaménagement du Gouvernement en Côte-d’Ivoire: Thierry TANOH « remplacé » par Abdourahmane Cissé

À travers un bref communiqué de presse, le Secrétaire Général de la Présidence de la République, Patrick Achi, vient d’annoncer ce lundi, le départ du ministre Thierry Tanoh de son poste de ministre du Pétrole, de l’Énergie et des Énergies Renouvelable. Thierry Tanoh est connu pour être un fidèle parmi les fidèles d’Henri Konan Bédié. La guerre ADO-HKB vient-elle de faire une nouvelle victime ? Il s’agirait de sources proches du PDCI-RDA, son parti, d’une démission de l’ancien patron de Ecoobank et non, d’un límogeage.

Communiqué de la Présidence de la République

Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a procédé, ce lundi 10 décembre 2018, à un réaménagement du Gouvernement.

Ainsi, sur proposition du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Monsieur Abdourahmane CISSE est nommé Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables en remplacement de
Monsieur Thierry TANOH.

Fait à Abidjan, le lundi 10 décembre 2018

Le Ministre, Secrétaire Général de la Présidence de la République
Patrick ACHI

**Fin**

Côte d’Ivoire : Retour au gouvernement d’Abdourahmane Cissé en remplacement de Thierry Tanoh

Serge Alain KOFFI

Le Chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara a nommé lundi l’ancien ministre du Budget Abdourahmane Cissé, limogé du gouvernement en juillet 2017, au poste de ministre du Pétrole et de l’Energie, en remplacement de Thierry Tanoh, dans un communiqué publié par la présidence.

Si ce réaménagement technique est un peu une surprise (M. Ouattara ayant annoncé un remaniement après les élections locales du 13 octobre), la sortie du ministre Thierry Tanoh du gouvernement l’est moins.

Depuis quelques mois, Abidjan bruissait de son départ imminent du gouvernement. Fin novembre, sa démission avait été annoncée par un internaute sur Facebook avant que ses services ne démentent l’information qui s’était abondamment répandue sur la toile.

Considéré comme l’un des ministres issu du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-membre de la mouvance présidentielle) opposé au projet du parti unifié porté par M. Ouattara, Thierry Tanoh est remplacé par un revenant : Abdourahamane Cissé qui avait été limogé en juillet 2017 de son poste de ministre du Budget et du Portefeuille de l’État, avant d’être nommé Conseiller spécial de la présidence.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

11 thoughts on “Réaménagement du Gouvernement en Côte-d’Ivoire: Thierry TANOH « remplacé » par Abdourahmane Cissé

  1. C’était attendu et comme toujours remplacé par un membre du clan. Et ce n’est qu’un début, puisqu’il va y en avoir beaucoup de réaménagement technique du gouvernement et de chamboulement dans l’administration d’ici la tenue du congrès des unifiés,

  2. BON RETOUR AUX DEVANTS DE LA SCÈNE

    Monsieur Abdourahmane CISSE, nommé Ministre du Pétrole, de l’Energie et des Energies Renouvelables est un choix judicieux et une belle alternative au départ de l’autre !

    CISSE est un cadre engagé, aux idées innovantes et tout plein de dynamisme. Le départ du Gouvernement lui aura permis de faire le point de sa première expérience et de tirer les leçons de ses frictions avec les grands cercles autour du pouvoir central.

    CISSE c’est du reste une personnalité au parcours moins marqué qui par ailleurs ne traine pas derrière lui des casseroles de procès qui n’en finissent plus. Un situation qui du reste est toujours incompatible avec les hautes fonctions politiques d’un pays qui compte dans la sous-région, comme la Côte d’Ivoire.

    Bon vent à l’ancien occupant qui restera toutefois en réserve de la République et auprès du Président malgré les apparences.

    Au demeurant ce retrait lui sera bénéfique en l’éloignant de cette position très exposée dans le conflit PDCI – RHDP Unifiée, une posture un peu compliquée pour celui qui n’est pas formée à cette école politique où les « mains boueuses » et les anciens du MEECI sont plus cotées que les doigts fins d’un ancien banquier et un pratiquant de la haute finance.

    Thierry c’est surtout un regard rivé sur sa calculatrice et parfois éloigné des meetings politiques.

  3. LES LÉGENDES SONT DIFFÉRENTES SELON LES SOURCES …

    J’imagine que vous ne lisez pas tous les « Lettre du Continent » et donc pas forcément au fait des réseaux constitués.
    L’Ingénieur de formation, diplômé de l’École polytechnique de France, puis de l’Institut français du pétrole (ah oui il n’est pas ministre du Pétrole par hasard !), ancien de la banque d’affaires Goldman Sachs International, Abdourahmane Cissé, n’a pas élevé depuis le remaniement du 11 janvier 2017, le petit ministère du budget en « Ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat » parce qu’il avait des problèmes de compétence ou de moralité !

    On lui reprochait globalement à son départ du Gouvernement une certaine rigidité dans la gestion des arbitrages et des décaissements certains diront une lenteur à délier les cordes de la bourse de l’Etat, au point où le PM aurait souhaité être lui-même maitre des arbitrages budgétaires ! pour mettre tout le monde d’accord et éviter à l’avenir des frictions entre les ministres sous sa tutelle. C’est plutôt flatteur pour un très jeune ministre ! Vous ne trouvez pas ?

    Aujourd’hui la fonction a été ramenée à un Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat…

    Les anciens ont sans doute raison du côté du pays de Sundjata (où le RDA est né), de réunir tous les sept ans , tous les griots sous une case sacrée à Kangaba, une case appelée Kamablon, pour réciter la grande histoire et mettre en conformité avec LA VERITE tous les mythes de la création et la généalogie de Sundjata Kéita…

    Autrement les légendes se perdraient et se transformeraient. Au gré des locuteurs…et de leurs agendas secrets !

  4. 2T A-T-IL DÉMISSIONNÉ OU À T IL ETE REMERCIÉ CE LUNDI ?

    Le ministre Tanoh était très impliqué dans l’organisation de la deuxième édition du Forum et exposition de la CEDEAO sur les mines et le pétrole (ECOMOF 2018).

    Était ce le moment opportun de démissionner alors que son nom figurait dans la liste des interventions et il était déjà passé à la présentation du Forum à la presse ?

    Pourquoi ne l’avoir pas fait pmus tôt ?

    Mon ami Sediko DOUKA (un ancien de l’ESIE de Bingerville), commissaire CEDEAO du Département Energie et Mines, cheville ouvrière de ce sommet, pourrait confirmer cette implication…s’il n’était soumis au devoir de réserve.

    2ème possibilité : le Ministre Tanoh limogé pendant qu’il était au sommet à l’Ivoire.

    Ce serait drôlement fâcheux.

    Au plan diplomatique pendant qu’il est un acteur majeur dune conférence internationale qui se déroule chez nous..un peu gênant quand même. Bouleversement du protocole, de l’organisation et même des engagements des partenaires…

    Quelle urgence entre gens civilisés ? Il pouvait boucler ce forum et faire la passation sereinement la semaine prochaine.

    Ces questions pendantes laissent un arrière goût de méprise et d’une fébrilité qu’on ne connaît pas à Ouattara.

    Vis à vis de nos invités, cela fait un peu maladroit et méthode Dadis CAMARA. Même si le Ministre Brou y est présent et le vice Président a participé à l’ouverture !

    En respect de nos hauts cadres à l’extérieur, cette pratique, SI L’INFORMATION EST AVEREE QU’IL A ETE LIMOGÉ DANS LA MATINÉE SANS AVOIR ETE PREVENU PAR QUI QUE CE SOIT, serait dommageable comme message pour les inciter à rentrer s’investir pour leur pays. En abandonnant postes et carrières privées.

    Franchement déçu !

    Bon…je n’ai pas de carte a déchirer à côté de moi, à part ma carte d’actionnaires Mimos. Trop précieuse pour être froissée. Voyons !!!

  5. Je ne peux que dire Grand Merci à ce valeureux compatriote le Ministre TANOH pour tout le travail abattu en si peu de temps.Mais dommage que la politique politicienne s’y mêle.
    Je vous souhaite bon vent dans vos attributions futures loin du tintamarre politique car vous êtes un technocrate pas très habitué à recevoir des coups dans cette arène où tout est permis.

    Grand-frère @Wara,comment pouvez vous être supporteur des MIMOS,des champions sur tapis vert après la troisième mi-temps( LOL).Nous là c’est du sang sur gazon,du concret.On se « gbroo » sur terrain pour voir qui est garçon,on ne cherche pas défenseur après le match ou pendant la rencontre.
    Vive les « OYÉ NATIONAL »

    À chacun sa lorgnette !!!

  6. Entre temps je ne connais pas le nom d’un joueur de l’ASEC ou même de l’AFRICA actuel vu la morosité de notre championnat national ( Bravoooo SIDY)

    À chacun sa lorgnette !!!

  7. @ quoi comment toi tu peut etre oyéééé

    tu vois pas les enfants s amusent

    mimos mimos mimos

    non asec est trop douxxxxxxxxx

Ajoutez un commentaire