Côte-d’Ivoire: L’accusation propose un « bracelet électronique avec GPS » pour Gbagbo en cas de « liberté provisoire »

Edwige FIENDE

Le procureur a proposé jeudi des « conditions strictes » d’une éventuelle mise en liberté provisoire de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et son ancien ministre de la Jeunesse Charles Blé Goudé, jugés pour « crimes contre l’humanité » à la Cour pénale internationale (CPI), évoquant un « risque de fuite ».

Une audience pour se prononcer sur la libération MM. Gbagbo et Blé Goudé s’est ouverte jeudi à la CPI, à l’initiative de deux des trois juges en charge de leur procès.

Pour Eric Mc Donald, le substitut du procureur, la détention de M.Gbagbo devrait « se prolonger pour garantir » sa présence à son procès, évoquant « un réseau de supporters » qui pourraient l’aider à s’échapper.

Concernant M. Blé Goudé, Mc Donald a aussi fait état de l’existence « d’un réseau », présentant de fausses pièces d’identité.

Il a soumis des « conditions strictes de mise en liberté provisoire » qui visent trois objectifs notamment « la protection de l’intégrité de la procédure en cours, le risque de non-comparution ».

En cas de liberté provisoire, Laurent Gbagbo « ne devrait pas être mis en liberté » dans son pays la Côte d’Ivoire, mais dans un Etat signataire du « statut de Rome proche de la CPI, selon le procureur.

Il a proposé pour l’ex-président ivoirien, « un bracelet électronique avec GPS » et qu’il ne puisse pas effectuer de déplacement « en dehors » de sa résidence territoriale et une « surveillance » pour Charles Blé Goudé.

La défense de Laurent Gbagbo a rejeté « l’idée d’existence d’un réseau et d’un risque de fuite qui n’est fondé sur rien ».

« Dans quel monde, un homme de 73 ans, connu, souffrant de pathologie » pourrait avoir l’idée de vivre « dans la clandestinité », s’est interrogé Me Emmanuel Altit.

Me Altit a rappelé que M. Gbagbo a « réaffirmé à plusieurs reprises qu’il n’a aucune intention de fuir » et qu’il est à la CPI « pour que la vérité soit dite ».

« La chambre dispose de toutes les informations pour rendre une décision rapidement », a dit le juge président Cuno Tarfusser, qui a renvoyé l’audience à vendredi.

« L’audience de ce jour, conforte ma foi en la libération de Laurent », a écrit son épouse Simone Gbagbo sur sa page Facebook.

Dans la matinée, l’avocat de l’ex-première dame, Me Rodrigue Dadjé avait quant à lui posté que la « libération provisoire de Laurent Gbagbo et de son fils Blé Goudé est aujourd’hui devenue quasi acquise, sauf revirement exceptionnel de dernière minute ».

La demande de mise en liberté conditionnelle de Laurent Gbagbo a déjà été rejetée plusieurs fois.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

10 thoughts on “Côte-d’Ivoire: L’accusation propose un « bracelet électronique avec GPS » pour Gbagbo en cas de « liberté provisoire »

  1. Je déteste avoir raison.

    Montrons donc à ces messieurs ce qu’est une célébration nationale, de la part du peuple qui a donné son plébiscite à un monsieur foutu en prison par la France afin d’installer son poulain.

    Ça va faire du bruit !!

    Popcornnnn pour tous !!

    Dabakala. (Et non, ce n’est que le début de la fin pour les poussiéreux !!)

  2. la position du substitut du procureur est des plus ambiguë: d’une part il semble ne pas être opposé à la mise en liberté provisoire de gbagbo et blé goudé sauf si elle est assortie de dispositions contraignantes. Et d’autre part il estime que leur détention doit être maintenue. Dans tous les cas, sa position à énormément évolué depuis les premières audiences, et cette libération provisoire n’est plus maintenant une vue de l’esprit, mais plutôt une certitude

  3. Krrrr krrrr krrrr…

    « toutou….Apparemment, connectionivoirienne est en retard sur l’info !!…toutou »

    Krrrr krrrr krrrr…

    CANCRE (en majuscule svp) @Claude-Koudou-toutou alias @ducon-kala, ne soyez pas trop pressé…laissez au moins les juges s’entendre sur un verdict en faveur de la liberté provisoire…voyons !!! Votre boule de cristal n’a même osé à afficher quoique ce soit !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  4. Connectionivoirienne est certainement en train de chercher une décision écrite de la cpi … pour ne pas se réjouir « bhétément » comme dans l’euphorie de Moïse Lida Kouassi sur la libération de Bouake !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  5. @TIPADIPA….

    Le document est signé.

    Tout est une question de divulgation…

    Sinon c’est bouclé !

    Toutefois… Yako !!

    Dabakala.(Et non, ce qu’affiche ma boule de cristal depuis plus de deux ans -et oui, ce fut prédit par @dabakala – , je ne ressens pas le besoin de vous le dire. Le combat démocratique contre OUATTARA et le RDR est consommé et cracher de la salive sur la racaille du bas étage ne se justifie pas quand on sait qu’on tient le bon bout. Mais bon…Sauvez donc ce qui peut encore l’être avant la perte de pouvoir ! J’ai horreur d’avoir raison. J’essayerai de ne point vous mépriser au demeurant, vu l’insignifiance de votre attaque. Le RDR prend de l’eau de partout … Je ne vous ai rien dit !)

  6. Krrrr krrrr krrrr…

    Lu quelque part pour le CANCRE bhété @Claude-Koudou alias @ducon-kala :

    « Aucune décision n’a été prise, et je n’ai aucune indication de quand la décision sera rendue », a déclaré à l’AFP, le porte-parole de la CPI, Fadi El Abdallah. Dans la journée, une folle rumeur créant des scènes de liesses à Abidjan, notamment à Yopougon, avait laissé croire à une libération de la CPI, de l’ex-chef d’Etat.

    Cette rumeur avait été éventée par Me Ange Rodrigue Dadje, avocat de Simone Gbagbo et l’un des principaux avocats du Front populaire ivoirien (FPI de Gbagbo. « Certaines personnes m’ont donné cette information, j’ai été emporté par le mouvement. Mais la CPI n’a pas rendu de décision », a admis l’avocat.

    Avocat de Simone Gbagbo, il avait aussi donné cette fausse information à l’ex-première dame, qui a dû interrompre et supprimer sa vidéo live, sans crier gare. Dans la soirée, une curieuse page Facebook Me Altit, du nom de l’avocat principal de Laurent Gbagbo, a aussi annoncé la libération de l’ex-chef d’Etat, relançant les rumeurs. »

    Krrrr krrrr krrrr….

    Allez placer les bâches et chaises pour que Simone 2.0 explique et justifie sa rumeur qui a versé 5390 microbes refondus dans la rue !!!

    Krrrr krrrr krrrr…

    té ande

  7. Krrrr krrrr krrrr…

    Même le riz bhété…pardon…l’avocat de Simone 2.0, qui est à la base de cette rumeur qui fait tant bander @Claude-Koudou-toutou alias @ducon-kala, dit :

    « GBAGBO libre ! L’info de sa libération n’est pas confirmée par la CPI. La CPI n’a rendu à ce jour aucune décision. Prière de ne pas véhiculer de fausses informations »

    Krrrr krrrr krrrr…

    Pas de cure toutou aujourd’hui pour le CANCRE @dum-kala !!!

    té ande

  8. Krrrr krrrr krrrr…

    CANCRE @Claude-Koutou-toutou alias @ducon-kala …

    On dit paaaaaa … c’est zoooooooo !!!

    Ils ont été libérés ou pas ????

    Krrrr krrrr krrrr….

    CANCRE (en majuscule svp)

    té ande

Ajoutez un commentaire