Côte d’Ivoire: Soro « assumera jusqu’au bout (son) mandat » à la tête de l’Assemblée nationale, rassure le RACI

Serge Alain KOFFI

Le Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI), mouvement politique dont Guillaume Soro est le président d’honneur, a assuré mardi que le chef du parlement ivoirien, “assumera jusqu’au bout (son) mandat’’ à la tête de cette institution, après que l’ancien ministre Adama Bictogo l’a appelé à démissionner s’il n’adhère pas au projet du parti unifié RHDP, voulu par le chef de l’Etat Alassane Ouattara.

“Le président de l’Assemblée nationale assumera jusqu’au bout le mandat à lui confié à travers ses représentants sauf circonstances exceptionnelle ou cas de force majeure’’, a écrit le président exécutif du RACI, le député Kanigui Soro, dans une déclaration lue à l’entame d’une conférence de presse par un autre député membre du mouvement, Issiaka Soumahoro.

“Le président de l’Assemblée nationale est élu pour 5 ans et à l’instar des députés de la nation, dépositaire d’un mandat national et non partisan quoique soutenu pour son élection par le RHDP-Groupement politique et non le RHDP-Parti unifié présentement en gestation’’, a-t-il expliqué.

Le 06 décembre, au cours d’une conférence, M. Bictogo, président du Comité d’organisation du prochain congrès qui doit finaliser la création du RHDP unifié, a appelé M. Soro à “rendre le tablier’’ s’il n’adhère pas à cette nouvelle formation politique devant naitre de la fusion des partis politique de la majorité présidentielle.

Vice président du Rassemblement des républicains (RDR, parti présidentiel), M. Soro a déjà exprimé des réserves sur la création de ce parti unifié, au cœur du divorce entre le RDR et son ex-principal allié le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) d’Henri Konan Bédié.

Se distinguant de la position du reste de la direction du RDR, il avait appelé en avril son parti à user de “dialogue’’ et à laisser “le temps aplanir’’ les dissensions qui entravent la création du RHDP.

Pour Kanigui Soro, la création prévue du RHDP unifié “cache l’intention inavouée d’un retour au parti unique’’ en Côte d’Ivoire.

A L’issue d’une réunion le 28 novembre, le Bureau Exécutif du RHDP, dirigé par M. Ouattara, avait décidé de la mise en place, “dans les meilleurs délais, des Groupes Parlementaires RHDP à l’Assemblée Nationale et au Sénat’’.

Evoquant “le caractère confligène de la création au forceps de ce groupe parlementaire’’, le RACI, qui a récemment appelé Guillaume Soro à se présenter à la présidentielle de 2020, a “dénoncé la mort programmée’’ du RDR et qualifié le projet de “controversé’’.

“S’il venait toutefois à être acté, alors nous en prendrons acte et en tirerons toutes les conséquences’’, a-t-il averti.

Alerte info/Connectionivoirienne.net

Commentaires Facebook

Commentaires

One thought on “Côte d’Ivoire: Soro « assumera jusqu’au bout (son) mandat » à la tête de l’Assemblée nationale, rassure le RACI

  1. Au lieu d’attendre qu’il rende le tablier, viré le de son poste de vice président du rdr. C’est quoi cette histoire de rhdp là? Le pdci, le fpi, c’est toute l’histoire de la Côte d’Ivoire, on ne peut pas accepter qu’ils disparaissent à cause de vous. Si vous voulez, faites disparaitre votre parti, c’est votre problème.

Ajoutez un commentaire