CPI Côte-d’Ivoire: Gbagbo et Blé Goudé sont libres, la chambre a décidé à sa majorité

Mr Laurent Gbagbo and Mr Charles Blé Goudé in Courtroom I at the seat of the International Criminal Court in The Hague, Netherlands on 15 January 2019 ©ICC-CPI

La CPI a décidé des mises en liberté immédiates de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé en ce jour du 15 janvier 2019. Le procès contre les deux Ivoiriens tirent donc à sa fin avec cet acquittement pour manque de preuves.

Dans le court exposé lu par le président de la Chambre préliminaire I on peut retenir que principalement selon les juges (2 contre 1), le procureur n’a pas pu démontrer de l’existence d’un plan commun pour attaquer une ou des populations ciblées et sciemment choisies.

Apres 231 jours de procès et près d’une centaine de témoins le procureur n’a pas pu démontrer des allégations d’une politique planifiée.

La chambre a donc à sa majorité décidé de l’acquittement immédiat des deux accusés, qui devront tout de même passer au moins une dernière nuit en détention avant de retrouver leur liberté. Une autre audience est prévue demain matin, à la demande du procureur.

Hervé Coulibaly

Communiqué de presse : 15.01.2019

La Chambre de première instance I de la CPI acquitte Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé de toutes les charges

Aujourd’hui, le 15 janvier 2019, la Chambre de première instance I de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour »), à la majorité, Mme la juge Herrera Carbuccia joignant une opinion dissidente, a acquitté M. Laurent Gbagbo et M. Charles Blé Goudé de toutes les charges de crimes contre l’humanité prétendument perpétrés en Côte d’Ivoire en 2010 et 2011. Une décision dûment motivée sera rendue par écrit en temps voulu. Le Procureur peut faire appel de la décision après le dépôt de la décision motivée.

En conséquence, la Chambre a ordonné la mise en liberté de M. Gbagbo et M. Blé Goudé. Le Procureur pourrait demander que M. Gbagbo et/ou M. Blé Goudé soient maintenus en détention pour des raisons exceptionnelles ; la Chambre de première instance I entendra les parties et participants demain sur cette question, 16 janvier 2019, à 10h00.

Messieurs les juges Cuno Tarfusser (juge président) et Geoffrey Henderson, formant la majorité de la Chambre, ont noté le conflit politique violent ayant eu lieu dans le contexte de l’élection présidentielle de 2010, à Abidjan et dans d’autres parties du pays. Cependant, la majorité a considéré que le Procureur n’a pas fourni des preuves suffisantes en vue de démontrer la responsabilité de M. Gbagbo et de M. Blé Goudé pour les incidents faisant l’objet de l’examen de la Chambre.

En particulier, après un examen rigoureux des éléments de preuve, la Chambre a conclu, à la majorité, que le Procureur n’a pas démontré plusieurs éléments essentiels constitutifs des crimes reprochés, y compris l’existence d’un « plan commun » visant à maintenir M. Gbagbo au pouvoir, qui aurait compris la commission de crimes contre des civils « en application ou dans la poursuite de la politique d’un État ou d’une organisation » ; et l’existence de schémas de violence à partir desquels il pourrait être déduit qu’il existait une politique d’attaque contre la population civile.

De plus, la Chambre a conclu, à la majorité, que le Procureur n’a pas démontré que des discours publics de M. Gbagbo ou M. Blé Goudé auraient permis d’ordonner, solliciter ou encourager les crimes allégués. Par conséquent, la Chambre a décidé que la Défense n’avait pas besoin de soumettre des éléments de preuves supplémentaires.

Document de questions et réponses

Facebook Comments

14 thoughts on “CPI Côte-d’Ivoire: Gbagbo et Blé Goudé sont libres, la chambre a décidé à sa majorité

  1. Je crois que cette décision semble être la bonne ápres 7 années de détention…
    Et encore elle tombe bien á quelques 10 jours du congrès du RHDP.

    « une sorte de bouffée d’oxygène »

  2. Bon nous allons vous montrer comment on réconcilie les ivoiriens.

    Mais je remarque qu’ un homme poursuivi par la cpi, indigent avec des preuves fournies par la ci la France l onu et autres ressort libre de la prison de Schengen.

    Pour la énième fois il sort de la prison.

    Je suis heureuse car j ai toujours dit que jamais en tout cas pas moi je n ai imaginé un seul instant que notre lutte visait à exterminer les dioulas .

  3. décision salutaire . espérons que cette décision fera revenir la paix tant recherchée pour le pays, même si certains ne seront pas contents.on ne doit pas en vouloir à la CPI qui a joué son rôle, alors que les témoins n’ont pas été en mesure d’apporter les preuves pour confondre les accusés. comme disait Gbagbo quand on t’envoie il faut savoir s’envoyer.un clin d’œil à nos population qui sont prompt à se mettre contre d’autre citoyen au motif que le chef l’envoie. a l’arrivée des courses le chef sera toujours innocenté. une décision qui appelle les ivoiriens a faire la politique autrement , que de se lancer des invectives pour conter sur une rébellion afin d’atteindre leur objectif. cette décision doit interpeller la population que la meilleure politique ce n’est pas de donner sa poitrine mais d’aller aux urnes. et ensuite aller aux contentieux. ou alors attendre patiemment la prochaine election. cette décision doit nous interpeller que les armes n’ont pas leur place dans la politique.cette doit nous interpeller que nous devrons pas être zélés pour les hommes et être des hommes qu’on peut utiliser pour se maintenir au pouvoir au moyen des armes. car les morts ne ressusciterons jamais et les blessés garderons à jamais des blessures . Et les traumatisés resterons toujours traumatisés. cette décision doit nous interpeller que les preuves pour accuser n’existerons jamais a 100 % pour incriminer l’auteur supposé. on ne pourra pas attrapé un chef d’état sur les théâtres des opérations ni auteur d’un ordre écrit. ce verdict doit faire prendre conscience que la vie d’un chef est égale à la vie d’un citoyen ordinaire .mieux vaut se sacrifier pour Dieu que pour un individu.

  4. Wouhoooooooooooooooooooooooo !!!! Moi qui sait trouver les mots d’habitude, j’en manque visiblement aujourd’hui. Dieu a fait justice.

  5. Il était vraiment temps! Les gens ont passé leur temps à faire des témoignages comme si on était à l’église. On dit d’envoyer des preuves, vous c’est témoignages que vous faites. ça va redistribuer les cartes avant les élections de 2020. On verra maintenant si Affi N’guessan est le patron du fpi. Et puis ça va clarifier les choses une bonne fois pour toutes. rdr et pdci se sont alliés, le fpi a perdu. Maintenant si le pdci et le fpi s’allient, on va voir si le rdr (pardon, le rhdp) peut gagner.
    Ce qui est sur nous on ne fait plus palabre pour quelqu’un, ni contre quelqu’un, ni avec quelqu’un.

  6. Non-événement. Comme je n’ai eu de cesse de le répéter ici aux rôdôrôs qui se pâment devant les constructions de leurs idole, je reste constant : « il n’y a aucun mérite à célébrer des constructions dans un pays unifié, en temps de paix et sous assistance financière continue internationale ». C’est un non-événement, seuls sont dignes d’intérêts les trains qui entrent en retard en gare. Idem pour la libération de Laurent Gbagbo.

    Alors quoi ? Comme ça, on devrait chanter et danser ? Mais c’est quand-même un peu facile, à mon goût. Alors, comme ça :
    – On charge un président de tous les péchés d’Israël, alors qu’on lui mène une guerre injuste depuis 9 ans ;
    – On fait descendre une armée rebelle avide de sang qu’accompagnent les forces « neutres » internationales, tuant, pillant, bombardant, rasant tout ce qui est sur leur chemin, faisant des milliers de morts ;
    – On chope le président (après l’avoir fait passer pour une réplique de Hitler réfugié dans un « bunker »). On l’exhibe comme une bête curieuse aux yeux du monde, on l’humilie, on le torture, on le transbahute du sud au nord ;
    – On organise à la va-vite une procédure d’extradition totalement illégale à la CPI, dans le but difficilement caché de voir son rival gouverner en roues plus que libres ;
    – Après la comédie ubuesque et burlesque à laquelle l’on a assisté 7 années durant, on décide de le libérer.

    Pour moi, cette libération est un juste retour dans l’ordre des choses. Je ne peux m’empêcher de m’interroger sur ces années perdues – volées – à un homme, et pour lequel l’on s’attend à ce que la liesse de ses partisans efface comme par magie l’injustice dont il a été victime ! Non. Merci à ceux qui éprouvent de la joie jusqu’à la liesse exprimée en ville, mais il me reste ce goût de cendre dans la bouche. Parce que, quand-même, c’est trop facile de faire ça, et de rééditer cet « exploit », les nègres sans mémoire seront toujours CONTENTS.

  7. La CPI a mis du sable dans attiekeh de Dramane. Son RHDP agonise déjà avant même de naître le 26 janvier prochain. Le RHDP était déjà devenu compliqué. Avec la libération de Gbagbo, ça sera encore plus compliqué pour Dramane et RHDP forcé.

  8. Tout se passe selon le programme (Ils diront la boule de cristal !! Tchrrrrr ….).

    J’ai horreur d’avoir raison.

    Prochaine étape, la prise du pouvoir dans les urnes et éventuellement la contestation de OUATTARA et le bain de sang habituel de la part d’écervelés édentés et déjantés en léckés qui refuseront de rentrer dans leurs savanes.

    Sinon, sur le plan démocratique, OUATTARA et le RDR ont perdu depuis fort longtemps.

    La Côte d’Ivoire recevra donc ce qu’elle méritera et les Ivoiriens seront les acteurs de leur propre film, la « communauté internationale » ayant fini son show !!

    Dabakala.

  9. @Joseph DEMAUS

    Vous dites : « -Et en 2011, face aux pressions imperialistes, et bien que gagnant insitutionnellement et dans les urnes valables, LG était disposé à se retirer, laisser la présidence à ADO, pour la paix en CI et pour l’histoire.

    -LG avait, à cette fin, accepté de signer une démission, dont l’initiative aurait été malheureusement rejetée par l’aile dure de son Etat-Major. (à suivre 2) »
    .
    .
    Ce sont des fadaises distribuées par le poltron Alcide DJEDJE devenu membre du RHDP entre temps.
    .
    .
    La seule proposition faite par GBAGBO LAURENT était un accord social et civil avec OUATTARA après qu’il ait déclaré avoir perdu la guerre. Ce que OUATTARA a refusé.
    .
    .
    OUATTARA aura préféré enfermer GBAGBO LAURENT et le faire déporter vers la HAYE, ceci par méchanceté mais aussi dans le but d’écarter un adversaire politique qu’il ne fallait surtout pas tuer.
    .
    .
    Il est temps de dire la vérité à tout le monde et GBAGBO LAURENT libre, ce sera une orgie de vérités à laquelle on aura droit, sortant directement de sa boucle et non de celle de mécréants comme Alcide DJEDJE ou tout autre traître.
    .
    .
    Bon, je me retire vu que la vie est largement plus belle ailleurs.
    .
    .
    Popcornnnnnnnnnnn !!!!!!!
    .
    .
    Dabakala.

  10. Attendons demain. la decision n’est pas encore definitive. L’essentiel, la decision de base a éte prise et nous voulons que Gbagbo soit enfin libre après avoir passé 8 ans en detention..
    Konan;Gbagbo, et DRAMANE… doivent tout 3 eviter de diriger á nouveau ce pays après 2020.

  11. QUAND VIENT LE SECOURS DE DIEU
    Alors célèbre la gloire de ton Seigneur et implore Son pardon.
    Car c’est Lui le grand Accueillant au repentir.

    Pour @Coigny @SaraMardochée @Dabakala..et pour moi-même !

    L’HUMILITÉ NE RENDRAIT PAS CE JOUR PLUS TRISTE !
    Quand l’un traite de « non-évènement » l’instant que les autres fêtent, et que l’autre qui à la CPI n’a jamais trouvé de compétence aucune, lui reconnait aujourd’hui un mérite de pouvoir combler une place du coupable, et requiert satisfaction par l’invocation du grand nom de Dieu une sanction contre ceux restés à Abidjan, il n’y aucun doute, ces évènements se passent en Côte d’Ivoire !

    Saluons d’abord ensemble la prochaine mise en liberté de Gbagbo Laurent. Et celle encore tout attendue par leurs proches des militaires qui obéissaient aux ordres.

    LE JUSTE RETOUR DES CHOSES
    La politique n’est pas une fin en soi !

    Pour que survienne le véritable retour à l’ordre du monde que souhaite @Coigny, si tant est qu’il a un jour existé, je serais enclin à témoigner de cette exhortation coranique tirée de la Sourate AN-NA?R (LE SECOURS) :

    « Quand vient le secours d’Allah
    Alors célèbre la Gloire de ton Seigneur et implore Son pardon.
    Car c’est Lui le grand Accueillant au repentir. »

    Ceux qui, ans un monde spirituel différent du nôtre parlent de Karma, invoquent entre autres lois du monde, celle de la Responsabilité (« Nous sommes le miroir de ce qui nous entoure. Nous devons prendre la responsabilité de ce qu’il y a dans notre vie. ») mais aussi de celle du Changement (« L’histoire se répètera jusqu’à ce que nous retenions les leçons dont nous avons besoin pour changer notre parcours. »)

    Je suis convaincu que, même si nous n’entrons pas dès aujourd’hui dans une ère karmique, nous serons bientôt noyés de témoignages nouveaux. Témoignages de tous genres. Témoignages aussi inattendus que libérateurs.

    Il est certain et pour cause que ceux qui s’empressent de « saluer » l’évènement du jour ne sont pas forcément ceux qui les craignent moins, ces témoignages ..

    En espérant que le temps passé ait fait son œuvre d’apaisement du cœur des VICTIMES déclarées ou qui se sont tues à jamais, souhaitons que ceux à venir, ne nous poussent point par peur ou par rancune, vers d’autres abîmes encore plus profonds donc vers la création de nouvelles victimes.

    Autrement nous serons confrontés encore et toujours à la grande Loi Karmique de la cause à effet : « TU RÉCOLTERAS TOUJOURS CE QUE TU AS SEMÉ. »

    Certes @Dabakala assène que « la vie est largement plus belle ailleurs » ! C’est possible ! Surtout en ce jour tant attendu ! Et je sais d’avance certaines lettres de ces mots danseront dans certains yeux pendant leur lecture. Des facultés peuvent avoir été ébranlées depuis des heures ! Admettons la chose.

    Mais pour être, comme le suggère @Dabakala, ailleurs et si loin d’ici, capable d’être heureux, il faut être également capable de penser là-bas « L’homme face à sa finalité » ! Donc ce là-bas n’est pas forcément à l’ile Saint Martin ou Saint Jean ! C’est « en-dedans » de chacun d’entre nous ! Je cite un des ouvrages d’un certain Pierre Aly Soumarey.

    Écoutons donc le bruit produit par l’isolement de sept longues années. Certains jurent à l’avance qu’il y aura beaucoup de suicides (politiques ?) autour du Woody !

    En doutez vous ?

    ================================
    Bonne et heureuse année 2019 à tous !

  12. Ceci était bien plus qu’un simple procès. J’ai maître Gougnon en larmes. Comme tous les avocats de la défense, il faisait bien plus que défendre un simple client : il luttait pour la restauration de la vérité dans son pays. Maître Jennifer aussi était en larme. C’est vraiment incroyable. Je n’ai jamais vu une telle chose à un procès.

  13. Priver un individu de liberté devrait être une exception.
    Mais est ce que nous maîtrisons toutes les procédures judiciaires de la CPI???
    Surtout que le verdict d’acquittement immédiat ne s’est fait qu’à la majorité et Non à l’unanimité….
    Dans tous les cas je souhaite un bon retour à l’historien et à son petit espérant que le temps passé en détention a assagi leur volupté à se maintenir au pouvoir coûte que coûte.

    À chacun sa lorgnette !!!

  14. Wou … Koudou arrivooooo … sauve qui peuuuutttttt !!! Ouvrrreeeezz la frontière du Burkina…on va rentrer chez nous au Fasoooooo!!!!

    Krrrr krrrr krrrr….

    Les 7 portails blindés s’ouvrent enfin après 7 ans de coagulation…yako à Simone 2.0. No worries pour elle certainement…son puit a été autant desséché !!!

    Krrrr krrrr krrrr….

    « toutou…Bon, je me retire vu que la vie est largement plus belle ailleurs.
    .
    .
    Popcornnnnnnnnnnn !!!!!!!…toutou »

    Ouais…on sait…elle est vraiment plus belle la vie avec une jouissance inouïe chez les prostituées d’Accra, au Ghana !!!

     Incroyabloooooo……
    Hiyyyyyoooooooo 

    té ande

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.