Coup de théâtre à la CPI: Le procureur « se pourvoit en cassation » contre les libérations de Gbagbo et de Blé Goudé

Chili Eboe-Osuji

Comment comprendre le dernier acte “désespéré » du procureur Fatou Bensouda face à sa débacle dans l’affaire Gbagbo/Goudé. Un juriste explique.

« S’agissant du nouvel appel du procureur, c’est compréhensible car les juges ont pris deux décisions, à savoir l’acquittement qui est une négation des infractions à eux [Gbagbo/Goudé] reprochées et leur libération immédiate.

Étant donné qu’avec l’acquittement le procureur ne peut plus évoquer le fond, il joue son va tout sur la forme et donc il a d’abord fait appel devant l’équivalent de la cour d’appel pour que la décision de liberté immédiate soit annulée. Les juges de l’équivalent de la cour d’appel n’ont pas suivi le procureur et ont confirmé la libération immédiate.

Le procureur [Bensouda ici] fait l’équivalent d’un pourvoi en cassation [qui ne dit pas son nom] en attaquant la décision de l’équivalent de la cour d’appel.

C’est comme si désormais l’affaire arrive en cassation.

Et vue de la constante avec laquelle les deux précédents niveaux de juridiction ont tranché, il y a fort à parier que le nouvel appel sera rejeté.

L’acquittement ne faisant plus partie du débat, c’est comme si l’appel demandé [par désarroi] n’a pas de substance et donc au delà de ce que nous voyons Gbagbo, Goudé, la Côte-d’Ivoire et l’Afrique sont en train de remporter une grande victoire judiciaire avec un 20 sur 20. »

AC

Lire ici le recourt urgent des cinq juges de la chambre d’appel contre le jugement d’acquittement rendu le 16 janvier. (version en Anglais)

Facebook Comments

One thought on “Coup de théâtre à la CPI: Le procureur « se pourvoit en cassation » contre les libérations de Gbagbo et de Blé Goudé

  1. C’est un incroyable acharnement ! La seule chose que tout cela démontre c’est que Bensouda et son guignol de substitut ne sont, en réalité, que de petites marionnettes dont le seul objectif est de maintenir Gbagbo et Blé Goudé le plus longtemps possible derrière les barreaux, le temps que les élections de 2020 passent sans qu’ils n’aient pu y jouer un quelconque rôle de roi ou de faiseur de roi. C’est ça le plus grand souhait des marionnettistes (les membres de l’oligarchie française qui vivent sur le dos de la Côte d’ivoire) qui se cachent derrières ces guignols.

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.