Alerte Côte-d’Ivoire: Il faut sauver le soldat Georges Philippe EZALEY

Le PDCI-RDA, ne se rend même pas compte du coup fumant qui se prépare contre le maire sortant de Grand-Bassam, l’ingénieur d’aviation civile Georges Philippe EZALEY, qui vient d’être débarqué de ses fonctions de directeur général de la société d’exploitation aéroportuaire et météorologie de Côte d’Ivoire, la société d’Etat SODEXAM.

Le nouveau directeur général est son adversaire le candidat RHDP-RDR, à la mairie de Grand-Bassam, Mr Jean-Louis Moulot. Nous imaginons de loin l’humiliation sans ménagement et le comité d’accueil qui sera réservé à EZALEY, dans la lourde atmosphère de cette passation de service entre les deux adversaires et l’impossible troisième tour d’une élection municipale qui a pris les tournures d’un psychodrame.

Quel avenir pour EZALEY
Il n’est plus maire, il n’est plus directeur de la SODEXAM. Le roi Amon Désiré Tanoé avait dit en public que cette situation est la faute d’EZALEY lui-même, on lui a dit d’être RHDP-RDR, il a refusé, il est donc responsable de ce qui lui arrive. Nous fûmes dès le début du litige électoral de ceux qui prévoyaient la perte d’EZALEY dans ce bras de fer ou c’est lui qui prendra tous les coups.
Quand nous évoquions son débarquement de la SODEXAM, dès le mois de novembre, ils étaient nombreux ceux qui disaient que nous voyons le mal partout que le gouvernement ivoirien ne fera pas une chose pareille. Voilà qu’il vient de perdre son poste de directeur général. A présent que réserve l’avenir à Georges-Philippe EZALEY ?
Les deux prochains coups de boutoirs qui viendront contre lui seront de deux ordres. Soit la mairie de Grand-Bassam, sous la tutelle du préfet nous présente un audit comptable de la gestion d’EZALEY, et porte plainte pour détournement de fond. Cela a été utilisé comme méthode à l’encontre du député Jacques Gabriel EHOUO et le conseil municipal issue des urnes au Plateau.
Ou alors Mr Jean-Louis Moulot le nouveau directeur général de la SODEXAM demande un audit pour accuser Georges Philippe EZALEY, de Mauvaise Gestion, faux et usage de faux en écriture et détournement de fonds. La procédure ira très vite le procureur lancera un mandat d’arrêt et cette fois ci il n’y a pas un problème d’immunité parlementaire à respecter ou à lever et la prison en toile de mire pour EZALEY.

EZALEY et le RHDP-RDR
Si EZALEY s’en sort de cette histoire rocambolesque et c’est ce que nous lui souhaitons, il comprendra comme beaucoup d’entre nous que pour aller diner à la table du Diable, il faut se munir de longues cuillères écoutons ici avec la plus grande attention le roi des NZIMA KOTOKO Désiré Amon Tanoé :< < C’est EZALEY lui-même qui s’est mis la corde au cou. Il lui suffisait de dire OK, j’accepte d’être tête de liste RHDP, nous serions en train de parler de l’ABISSA en ce moment. En politique, quand on pose un acte, il faut l’assumer. La politique est un jeu comme le football. Avant de poser un acte, il faut réfléchir par trois fois. Je ne peux pas dire que je n’ai pas vu ce que je vois, je ne peux pas dire que je ne sais pas ce que je sais, je ne peux pas dire que je ne comprends pas ce que je comprends. Vous devez comprendre pourquoi j’ai fait ceci et cela.>>
Mais le roi des NZIMA, dont on nous dit qu’il fut un diplomate de carrière, va plus loin dans ses révélations < < Le président de la République qui est président du RHDP, nous a donné des instructions à Grand-Bassam. Il faut reconduire tous les candidats.>> Quand ils ont dit cela, Duncan a dit à Ezaley qu’ils ont reçu des instructions donc, il veut qu’il soit tête de liste du RHDP. Ezaley a dit qu’il allait consulter son parti. Par la suite je l’ai rencontré et il a dit que son père est Bédié et sa mère est Henriette Konan Bédié. Comme le petit frère et le grand frère ne s’entendent pas, je préfère suivre le grand frère.

La déclaration que nous rapportons ici a été faite par le roi Amon TANOE, le dimanche 18 octobre 2018, au cours d’une audience publique au palais royal des NZIMA de Grand-Bassam devant ses administrés. Les journaux ivoiriens ont diffusé de larges extraits de cette déclaration dont l’enregistrement circule sur les téléphones portables.
Conclusion d’une alerte

Dans un pays dont l’appartenance politique, religieuse ou ethnique détermine votre destin, certains nous disent déjà qu’EZALEY l’a bien cherché, diantre pourquoi a-t-il refusé ? Dans quel merdier est-il aller se mettre ? Sachez chers amis qu’il y a encore dans ce pays des hommes de convictions. Qui pensent que la fidélité à des idéaux et des valeurs comptent. Et ce diplômé de mathématique sup et ingénieur aéronautique était convaincu qu’il pouvait lutter à la régulière avec la grosse machine du RHDP-RDR.
L’arrestation de nuit de son directeur de campagne, encagoulé, menotté devant sa femme et ses enfants et transféré à la MACA, reste pour EZALEY le choque effroyable de sa vie. Il vient de comprendre sans qu’on ne lui fasse un dessin que la vie politique sous nos cieux se nourrit aussi de coups bas. De méchanceté et de bassesse.
La situation de Grand Bassam nous donne trois grandes leçons. 1) – que les rois et chefs traditionnels reçoivent des instructions du président de la république dans le cadre électoral. Donc cette chambre des rois qui reçoivent salaires et autres avantages, n’est rien d’autre qu’une institution utilisée à des fins clientélistes par le président de la république et son gouvernement.

2) – Nous sommes en droit sur la base de ce qui précède que de craindre pour l’avenir de la démocratie si on utilise nos chefs coutumiers et religieux dans un but clientéliste pour influer sur leur choix politique. Si la Côte d’ivoire a du mal à retrouver la paix c’est justement à cause de ces arrangements indignes et des combines mafieuses d’arrière-boutique, préfet, sous-préfet, chefs religieux, chefs de villages et de cantons. Nous sommes tous témoins de l’accentuation des divisions qui finiront par emporter ce pays dans les flammes de l’enfer.

3) – Observez bien comment on se bat aujourd’hui pour être chez de village ou de quartier. Chez les akans, on sait qui doit être le roi, mais depuis quelques années de nombreuses batailles rangées font que de nombreuses tribus ont suspendues l’intronisation de leur roi, à cause des prébendes de toutes sortes que reçoivent les rois et chefs à la veille d’une consultation électorale. Nos chefs ne sont plus des sages au service du bien de la cité, mais des membres d’un réseau mafieux qui se livre sans soucier au trafic d’influence.
Pour l’instant Ezaley est mené par deux buts à zéro, nous ne sommes qu’à la mi-temps, notre crainte est à quand son arrestation ? Est-il moralement prêt au soir de sa vie à vivre une telle épreuve qui sera pour lui une humiliation de plus ? Va-t-on reprendre les élections à Grand-Bassam ? Nous en sommes moins sûr de cette éventualité ? EZALEY aura-t-il une existence tranquille au soir de sa vie ? Laurent Dona Fologo nous avait dit :< > d’autres disent :< < qu’il faut être reconnaissant envers celui qui te permet de bouffer>>
C’est sur cette base que de nombreux députés ou maires ayant remporté leur victoire en candidat indépendant sont allés adhérer au RHDP-RDR. D’autres ont préféré quitter carrément le PDCI-RDA pour le RHDP-RDR. Les menaces de limogeages planent sur la tête de nombreux cadres brillants qui sont aujourd’hui dans une situation pitoyable ou la conviction politique et morale ne servent plus à rien au risque de se retrouver dans la même situation que George Philippe EZALEY.
Dans cette immense basse-cour qu’est la vie politique ivoirienne, souvenons-nous de cette pensée du logicien et philosophe britannique Bertrand Russell : < >
La Côte d’ivoire perd dans cette affaire l’un des meilleurs experts de l’histoire de son aéronautique civile. Il est bien seul. Sauver EZALEY, pour qu’il ne soit pas crucifier sur la grosse croix du divorce entre le PDCI-RDA et le RHDP-RDR, tel est notre réflexion de ce jour.
Merci de votre aimable attention.

Dr Serge-Nicolas NZI
Chercheur en Communication

Facebook Comments

One thought on “Alerte Côte-d’Ivoire: Il faut sauver le soldat Georges Philippe EZALEY

  1. UN BIEN LONG PLAIDOYER

    Il faut sauver EZALEY, Il est bien seul… La Côte d’Ivoire perd dans cette affaire l’un des meilleurs experts de l’histoire de son aéronautique civile…

    HORMIS TOUTE POLITISATION DE L’ANALYSE D’UNE DÉCISION ADMINISTRATIVE

    Georges Philippe EZALEY serait né le 29 mars 1954. Il était encore à 65 ans le dernier Directeur Général de la Société d’Exploitation et de Développement Aéroportuaire, Aéronautique et Météorologique (SODEXAM).
    La SODEXAM est une société d’Etat placée sous la tutelle technique et administrative du Ministère des Transports et sous la tutelle financière du Ministère de l’Economie et des Finances.

    Quel drame y -a-t-il à remplacer dans une administration publique un DG frappé par la limite d’âge et qui plus est, est très impliqué dans des tâches politiques qui sollicitent son engagement total au quotidien pour les populations qui l’auraient élu ?

    Quel projet cet expert de l’histoire de notre aéronautique civile (que vous ne maitrisez pas à l’évidence) a-t-il en charge pour ne pas laisser sa place à 65 ans d’autres compétences plus jeunes ?

    LES AUDITS UN INSTRUMENT DE GOUVERNANCE MODERNE

    Dans un système de management moderne, les audits sont une habitude. Manifestement vous êtes loin de ce milieu. Et je vous comprends du reste.

    Qu’un nouveau DG sollicite de l’Etat un audit d’une administration dont il vient de prendre la charge, quoi de plus normal ?

    Pourquoi y voir à l’avance un acte programmé « pour accuser Georges Philippe EZALEY, de mauvaise Gestion, faux et usage de faux en écriture et détournement de fonds » ?

    L’audit d’une Société d’Exploitation et de Développement Aéroportuaire, Aéronautique et Météorologique est même permanent !

    Si EZALEY ne le faisait pas c’est une faute.

    Si Moulot le continue c’est un non événement.

    L’audit portera sur plusieurs domaines. Pas seulement financier. Même si dans celui-ci les conclusions pourraient vous étonner !

    Wait and SEE !

    NB : Vous citez FOLOGO. Le texte est absent : S’agit de La ‘’saine appréciation des réalités politiques du moment » dont il s’est fait le porteur ?
    Auquel cas vous tombez à pic. Comme le Roi des Nzimas KOTOKO. En choisissant de « sécher son habit là où le soleil est déjà couché », que EZALEY ne s’étonne point de le trouver encore mouillé après deux mois de reprises d’élections !
    Je n’ai pas non plus vu la citation attribuée au Penseur Bertrend Russell. J’en ai sélectionné 3. Laquelle vous convient ici ?
    1. “La plupart des gens préféreraient mourir que de réfléchir. C’est ce qu’ils font d’ailleurs.”
    2. “L’ennui dans ce monde, c’est que les idiots sont sûrs d’eux et les gens sensés pleins de doutes.”
    3. “Les controverses les plus furieuses ont pour objet des matières où il n’y a aucune sorte de preuve.”

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.