Greve en Côte-d’Ivoire: Préoccupées à rempiler en 2020, les autorités vont-elles sacrifier l’école ?

MON PAYS VA MAL

Y a-t-il un pilote dans l’avion Air Côte d’Ivoire!? Après le meeting géant du RHDP qui continue de faire des vagues, parce qu’il vient de démontrer que la Côte d’Ivoire n’est pas rassemblée, la vulgarité a franchi la ligne rouge entre responsables politiques irresponsables.

Mais, tout le monde n’a pas fini de s’interroger sur les mets politiques avariés et toxiques servis que le front social se met en branle. Huit syndicats du primaire et du secondaire publics ont lancé, le lundi 4 février 2019, « une grève indéterminée et sans appel ».

Mes nièce et neveu, scolarisés au lycée moderne de Vavoua, m’ont déjà informé que depuis le retour des congés de Noël, le 6 janvier 2019, les cours n’ont pas excédé une semaine dans leur établissement.

La CNEC, au supérieur, annonce une année blanche. Elle observe, quant à elle, une grève d’un an qui court du lundi 4 février 2019 au mardi 4 février… 2020.

Préoccupées à rempiler en 2020, les autorités vont sacrifier encore et toujours à l’autisme, aux promesses fumeuses et aux intimidations. La Côte d’Ivoire, mon pays, va vraiment mal. Et Tiken Jah Fakoly a raison.

F. M. B.

Facebook Comments

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.