34 prisonniers politiques encore détenus en Côte-d’Ivoire, selon Samba David

Communiqué de presse relatif au retour des compatriotes exilés

Le 31 janvier 2019, une cinquantaine de réfugiés dont certains proches du président Laurent Gbagbo, après avoir pris le chemin de l’exil au plus fort de la crise post-électorale sont rentrés en Côte d’ivoire.

La coalition des indignés de Côte d’Ivoire, soucieuse du bien-être des ivoiriens et des droits humains, salue leur retour et cette décision de rentrer au pays.
Mesurer la dimension de l’exil c’est aussi mesurer la dimension de la marginalité, de l’autre, de l’étranger, de celui qui ne fait pas partie du groupe.
La Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire apprécie à sa juste valeur, ce geste de décrispation et invite les exilés à se mettre à la tâche en faveur d’un retour à la réconciliation et à la cohésion en Côte d’Ivoire.

Ce retour constituera certainement un élément catalyseur de la réconciliation que les ivoiriens appellent de tout leur vœux.
La Coalition des indignés de Côte d’Ivoire espère que ce n’est qu’un début et un signal assez fort pour inciter les autres exilés qui sont encore dans les pays d’asile à rentrer en Côte d’Ivoire.

Elle invite le gouvernement à mettre tout en œuvre pour les conditions de sécurité des camarades et à poursuivre cette dynamique depuis l’amnistie décidée par le président Alassane Ouattara en août 2018.

La coalition des indignés de Côte d’Ivoire encourage enfin, le pouvoir a procédé également à la libération de 34 autres détenus de la crise postélectorale qui croupissent à la fois dans les geôles de la MACA, dans les prisons de Cote d’Ivoire et au Libéria. Cela permettra à notre pays de renouer définitivement avec la stabilité et la paix.

Fait à Abidjan le 3 février 2018, Pour la coalition des Indignés de Côte d’Ivoire
Le Coordonnateur Samba David

Facebook Comments

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.