La Haye : Blé Goudé demande à rentrer en Côte-d’Ivoire « son pays natal », selon le COJEP

Le COJEP, parti politique de Blé Goudé a fini par réagir par la voix du Dr Saraka Patrice à la situation de son leader, toujours présent dans un hôtel à La Haye depuis sa libération par la CPI le 1er février dernier. Pour le COJEP, l’ex ministre de Gbagbo ne demande qu’une seule chose, rentrer dans son pays natal, la Côte-d’Ivoire.

Communiqué
Charles Blé Goudé n’est pas demandeur de pays d’accueil. Il n’est pas soumis à un régime de demande de liberté provisoire.

Il faut plutôt dire que la CPI est à la recherche d’un pays d’accueil. Malheureusement pour elle (et non pour le Ministre Charles Blé Goudé), les pays sollicités par le greffe, ne veulent pas se rendre complices des mesures impopulaires d’aménagement impertinemment imposées à un homme acquitté, blanchi, donc totalement libre.
C’est donc à cette réalité que la CPI qui a la responsabilité de trouver son pays d’accueil est confrontée. Charles Blé Goudé et son équipe de Défense quant à eux, ne se sentent pas directement concernés par cette démarche.

Le seul pays d’accueil que Blé Goudé demande, c’est la Côte d’Ivoire, son pays natal, où les Démocrates et les citoyens épris de justice s’organisent à le recevoir de façon triomphale.

D’ici là, le Leader du Cojep, continue de jouir tranquillement et pleinement de sa Liberté retrouvée, en mettant à profit ses journées pour recevoir amis et connaissances, parents et collaborateurs.

Il veut par ailleurs se consacrer à sa famille et à ses enfants qu’il a vu grandir derrière les barreaux par la faute de ses bourreaux.

Facebook Comments

Ajoutez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.