Joyeux Anniversaire Chère Mère Côte d’Ivoire! Joyeux Anniversaire Mama Africa!

Par Rosalie Kouamé «Roska»

Chère Mère Côte d’Ivoire,
Je t’adresse cette petite note pour te dire sincères FELICITATIONS pour tes 50 ans bien comptés de semi-indépendance et de semi-dépendance, comme c’est le cas pour beaucoup d’autres pays africains et ailleurs.

Comme tu le sais bien, ta semi-indépendance a permis à tes fils et à tes filles de prendre le volant pour la conduite de toutes tes institutions depuis 1960, afin de jouer le rôle de fiers artisans de ta grandeur.

Ta semi-dépendance quant à elle a permis à la France de t’avoir comme précarrée et chasse-gardée à sa guise, en remplacement de son territoire d’outre-mer.

En effet chère mère Côte d’Ivoire, 50 ans donc viennent de passer et ton bilan de semi-dépendance et de semi-indépendance est digne d’un pays coupé en deux, avec d’une part une rébellion gouvernementale, un pouvoir «mi-marcoussis, mi-ouagadougou», une opposition partisane et complice et d’autre part une population aux abois et en détresse.

En 50 ans, nous sommes passés d’un miracle à un mirage tout en respectant la loi des guerres africaines commanditées et téléguidées depuis le pôle nord.

Je ne veux pour autant pas rentrer dans les détails aujourd’hui parce que l’heure est à la fête! Oui, nous devons fièrement fêter à travers le monde notre part d’indépendance qui dépend systématiquement de notre dépendance.

C’est donc dans le cadre de cette fête et de cette célébration que je te souhaite une meilleure santé pour tes prochaines 50 années et les années d’après.

Mon plus grand souhait alors pour toi chère mère Côte d’Ivoire, est que la lumière de Dieu brille sur toi afin que la Sagesse, l’Humilité, le Partage et l’Unité rentrent dans les mœurs de tes enfants pour qu’ils arrivent à mieux relever ta dignité et faire de toi une nation forte et non un regroupement de peuples différents se sentant obligés de vivre ensemble.

Chère mère Côte d’Ivoire, terre d’espérance, je souhaite aussi pour toi ceci:

• Une politique plus conséquente d’alphabétisation des enfants comme des adultes qui rassemblera tous tes enfants pour ta gloire afin que tous puissions te bâtir dans le bonheur; (comment peut-on concevoir qu’en 2010, des enfants de 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12 ans et plus soient dans la rue tout sales, en train de se faufiler entre les voitures pour vendre du «n’importe quoi» ou pour transporter des poubelles par-ci, par-là à l’heure de l’école? )

• Une politique d’éducation et de formation compétitive digne de citoyens responsables et non un système de production de chômeurs, de corrompus et de bagarreurs à la solde de politique de «mangement»;

• Une meilleure exploitation de nos ressources si jamais nous tenons à notre devoir d’être un modèle;

• Une lutte plus sérieuse contre le pillage de nos biens publics et les enrichissements illicites qui ne font que satisfaire des convictions aux allures indigènes.

• Une politique de santé qui permettrait à tous tes enfants de recevoir, ne serait-ce que les soins de premières nécessités sans soucis.

• Une politique de bonne gouvernance avec pour mots clés: Justice, Démocratie, Humanisme, Liberté d’expression, Respect des Droits de l’Homme, Respect des droits de l’Enfant et enfin, Paix sincère et véritable et non en vains mots.

Je ne saurai terminer cette note sans t’avoir souhaité, chère mère Côte d’Ivoire pour les 50 ans à venir, beaucoup plus d’indépendance que de dépendance et surtout des rapports de partenariat plus équitables et plus respectables au plan international dans l’intérêt de ton peuple.

Comme cadeau d’anniversaire pour ce cinquantenaire, je dédie pour toi et pour Mama Africa, «Notre Liberté», «Déchéance» «Mal de Guerre» et «Le silence de mon peuple».

Joyeux Anniversaire Terre d’Eburnie! Joyeux Anniversaire Mama Africa!

Très affectueusement,

Ta fille
Rosalie Kouamé «Roska»

Présidente Fondatrice de la Fondation Roska

roska_net@hotmail.com (+45) 25 64 59 09

NOTRE LIBERTE

Fatigués! Oh c’est ce que nous sommes dans l’indigne et injuste position d’ ex-colonie,

Ras-le-bol! Comme nous avons de ton fardeau d’exploitation négrière, colonialiste et néocolonialiste;

Abusés, nous le sommes encore comme si 1960 arriverait demain…

Ne sais-tu pas que la LIBERTE est autant vitale chez les AKAN ou KROU, MANDE ou MALINKE comme elle l’est chez les Gaulois?

Comptoir économique est bel et bien ce que tu as fait des terres de mes ancêtres sous le regard impuissant de mon peuple.

Enfin, nous avons compris qu’à l’instar d’un ravisseur tu nous as pris notre liberté économique, politique, sociale et culturelle; Nous avons aussi compris que notre Libération et notre Indépendance en tant que peuples souverains dépendra de notre Combat, notre Persévérance et notre vigilance.

Vive la LIBERTE des peuples, pour que Vivent les peuples AKAN, KROU, MANDÉ, MALINKÉ et VOLTAIIQUE étiquetés Ivoiriens…

Rosalie Kouamé «Roska»

Déchéance

Terre de solidarité et d’hospitalité! Oh terre de tranquillité!
Toi autres fois du don et du partage! Oh terre à respecter!
Sa majesté Afrique des tambours et des grandes joies!
Afrique du pardon, de tolérance et de bonne fois!
Afrique des belles pluies et du beau soleil!

Quand l’envahisseur destructeur t’a découvert, Afrique;
Quand la machine de l’oppression a atterri sur toi,
Quand les forces du malheur et de la douleur t’ont frappée,
Quand le vent de la truanderie a soufflé et t’a ravagée,
Oh Mère Afrique, berceau de l’humanité!

Tes enfants ont connu dès lors indignation et frustration.
Oh Afrique, berceau des dominés! Il t’ont imposée des conflits ethniques sans raisons;
Oh Afrique, berceau des méprisés!
Ils t’ont offerte des armes criminelles pour te détruire;
Oh Afrique! Oh berceau des guerres étrangères!

Tu fus privée de tes droits et de tes voix…
Ils t’ont rendue Afrique des enfants mal nourris et de tes générations des sans avenir.

Oh Afrique! Oh berceau bien partagé!
Afrique des autres! Afrique aux pieds noirs et à la tête blanche!
Toi désormais aux égoïstes et aux oppresseurs!
Oh Afrique, berceau privé de vie!

Oh belle Afrique! Quand retrouves-tu ta vraie identité tant perdue?

Rosalie Kouamé «Roska»

Mal de guerre

Tirs assourdissants traversant le lourd sommeil de mon peuple dormant,
Cris mélancoliques d’enfants disant adieu,
Corps gisants dans la marre de sang,
Les cloches de ta guerre ont sonné et moi j’ai mal.
Une femme implore ton pardon;
Hélas elle ne l’obtiendra jamais!
Son mari est déjà atteint dans la poitrine.
Son bébé coupé en deux.
Car ta guerre a frappé et moi j’ai mal.
Comme un tonnerre de désespoir, ta guerre a grondé!
Une pluie de sang a aussitôt inondé plaines et montagnes.
Tout vole aux éclats sous le crépitement des kalachnikovs.
Car le vent de ta guerre a soufflé pour ravager mon peuple.
Et moi j’ai mal.
Mon peuple aux mains nues face à tes chars et obus!
Succombant sous le poids des tirs sans raison,
A part la raison du plus fort!
Et moi j’ai mal car tu as tort.

Ô Nostalgie des années colonialistes!
L’écho de ton impartialité me parvient en fanfare de criminalité,
Comme pour faire de toi une puissance meurtrière.
Politique d’un ère impérialiste
L’apologie du mensonge étant le noyau de ta force d’interposition,
Comme pour faire de toi une politique mensongère.
Insensible force dominatrice!
J’ai mal de toutes tes guerres d’horreur,
Conduites par ton capitalisme sans honneur!
Dictateurs et Africanistes des temps révolus!
J’ai mal de toutes vos atrocités sans pitié,
Qui génèrent veuves et orphelins.
Pour ces familles brisées, ces amputés et affamés,
J’ai mal et puis j’ai mal…
Rosalie Kouamé «Roska»

Le silence de mon peuple

Chaque jour, chaque seconde qui passe, mon frère et ma sœur perdent une part de vie…
Opprimés et oppresseurs se trouvent de part et d’autre de la ligne de mépris…
La haine pour l’Afrique perdure siècles après siècles;
Hélas! Mon peuple se tait et laisse faire…
Du lever au coucher du soleil, des enfants meurent de la faute des adultes;
Corruption et Égoïsme sont devenus culture pour certains dirigeants d’Afrique;
Et pourtant, mon peuple se tait et laisse faire…
Mon Afrique se meurt … Aux oreilles qui savent écouter, aux humains et humanistes je vous dis mon Afrique se meurt!
Voyez son âme engloutie dans la misère…
Son Algérie ensanglantée; Son Soudan décapité; Son Tchad massacrée; Sa Somalie dépecée; Son Éthiopie dévasté; Son Zimbabwe affamé; Sa Sierra-Léone amputée; Son Afrique du Sud endeuillé; Son Rwanda et Burundi déshumanisés; Son Congo ravagé; Son Angola explosé; Son Nigeria enflammé; Son Liberia déchiqueté; Sa Côte d’Ivoire brisée…
Oh âmes sensibles! Je dis bien mon Afrique se meurt!
L’union fait la force… Est-ce pour cela que mon Afrique doit rester désunie?
J’ose croire que non! Même si mon peuple se tait et laisse faire…
Rosalie Kouamé «Roska»

Author: bleble