Afrique de l’Ouest, le Niger connaît une crue sans précédent depuis 1929

Niamey – Le fleuve Niger, troisième fleuve d’Afrique, connaît sa plus forte crue depuis 1929, a déclaré samedi un expert de l’Autorité du bassin du Niger (ABN), alors que des inondations ont fait cette semaine plus de 5.000 sinistrés à Niamey.

« Nous enregistrons un débit de 1.990 mètres cubes par seconde, c’est la première fois qu’on a relevé un tel débit depuis 1929 », a affirmé à la télévision publique nigérienne Abdou Gero, expert de l’ABN (neuf Etats). Cette montée des eaux du fleuve est due à une pluviométrie « exceptionnelle » dans certains Etats riverains, a-t-il expliqué.

Les inondations à Niamey ont fait depuis jeudi près de 5.500 sinistrés dans une dizaine de quartiers proches du fleuve, selon un bilan provisoire communiqué samedi par le gouverneur de la capitale, le colonel Soumana Djibo. « Plus de 500 hectares de rizières et de cultures maraîchères » ont été endommagés, a-t-il ajouté.

Le gouverneur a appelé « les populations qui sont encore dans leur maison malgré les inondations à rejoindre » la dizaine de sites de relogement, alors que les forces de sécurité procèdent à des évacuations depuis jeudi. Il a également lancé aux associations et ONG nigériennes et étrangères « un appel à la solidarité » envers les sinistrés.

Les inondations ont frappé aussi les régions de Tillabéri (ouest) et Dosso (sud), riveraines du fleuve, selon le gouvernement. Depuis trois décennies, l’ABN s’inquiète de la mort lente du fleuve Niger, troisième d’Afrique avec 4.200 km de longueur et un bassin couvrant 2,1 millions de km2.

Les neuf Etats de l’ABN sont: Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Nigeria, Tchad et Niger.

Angolapress

Votre commentaire facebook ici

Author: bleble