Grand prix des Transports 2010 – Les Propositions du Copext-ci au chef de l’État

Le lancement officiel de la 2è édition du grand prix des Transports, dénommé Copext-Ci (Comité d’organisation et de promotion de l’excellence dans le transport en Côte d’Ivoire) a eu lieu le mercredi 4 août dernier dans un grand hôtel de la place, au Plateau.

C’est en présence d’un parterre de professionnels du milieu des Transports et de partenaires de ce secteur vital de l’économie ivoirienne que le président du Copext-ci, Auguste Dano a émis le vœu de voir décorer quelques professionnels du milieu des Transports en Côte d’Ivoire par le chef de l’Etat, Laurent Gbagbo. Cette volonté du premier responsable du Grand prix des Transports se traduit par la continuité de la reconnaissance du gouvernement et de l’Etat de Côte d’Ivoire aux nobles actions que mènent les Transporteurs (tous domaines confondus) mais, particulièrement le milieu des transports routiers. Cet honneur, à en croire Auguste Dano, viendra couronner les actions d’octroi du fonds de garantie aux transporteurs. « Cela contribuerait à augmenter la joie des transporteurs qui viennent d’accueillir avec beaucoup de bonheur, la mise en place du Fonds de développement du transport routier », a fait remarquer le premier organisateur de ce prix. Par ailleurs, le président du Copext-ci n’a pas manqué de saluer le courage, l’abnégation et le patriotisme « vrai » de ces transporteurs qui, malgré toutes formes de tribulations au cours desquelles certains ont perdu la quasi-totalité de leur parc-auto, ils sont restés dignes et positifs. « Il est grand temps que vous constituez de grands blocs et que vous les consolidiez davantage afin de mieux résister à l’adversité venant de toute part », a conseillé Auguste Dano. Toutefois, s’adressant aux professionnels des Transports, il est largement revenu sur le rassemblement autour des valeurs d’union, de solidarité, de cohésion et de responsabilité l’un des objectifs majeurs du Copext-Ci. Pour ce faire, il a insisté qu’au-delà de l’acte de distinction, le Grand prix est aussi et surtout une fête pour la grande famille des transporteurs. Aussi, a-t-il félicité la famille des transporteurs de la mise en place du Gie (Groupement d’intérêt économique des transporteurs routiers) et du Haut conseil national du patronat. « Nous allons davantage vous impliquer à tous les niveaux de son organisation, surtout pour le choix des lauréats, nous veillerons à ce que leur désignation fasse l’objet de consensus comme l’année dernière », a rassuré Auguste Dano.

Au nom des Transporteurs, Touré Almamy, président du Gie a égrainé un chapelet de doléances relatif aux difficultés auxquelles est confrontés leur secteur d’activité, notamment, la cherté du prix du carburant, les tracasseries routières continuelles, le racket de certains agents véreux des Fds, le paiement de laisser-passez et autres frais injustifiés dans les régions Cno (Centre nord ouest) etc. A l’en croire, le Grand prix des transports constitue pour eux un réel motif d’espoir. Car, a-t-il soutenu, « il permettra de fouetter l’orgueil des uns et des autres, compagnie ou individuel pour mieux servir nos compatriotes et les visiteurs de la Côte d’Ivoire qui, au moment où elle sort allègrement d’une dure crise, a plus que besoin d’un service de transport efficace, fiable et performant ».
Le représentant du ministre des Transports, Diabaté Moussa a, au nom de son ministre apporté le soutien du gouvernement à cette manifestation grandeur nature qui s’annonce de loin comme celle qui apportera un plus à l’unité retrouvée au sein des transporteurs. Notons par ailleurs que, le lancement du Grand prix des transports en Côte d’Ivoire a enregistré, tout comme au lancement de la première édition, la présence de nombreux partenaires, notamment, Bio-médical, Interlex Africard Sa, Serenity etc. Ainsi que de Traoré Youssouf, président du comité de gestion du Fonds des transports et quelques lauréats de la première édition.

Kpan Charles

Légende : Une vue de la table de séance (Ph : Dr)

Le Journal de Connectionivoirienne.net

Author: bleble