Gbagbo à la dédicace de Labertit, hier: « Après le oui de Soro, je m’en fous du reste »

La grande salle du Conseil économique et social a fait le plein, hier mardi 10 août 2010. Intellectuels de tous grades, écrivains ,éditeurs et amoureux du livre sont venus être témoins de la dédicace du livre du Français Guy Labertit intitulé  » Côte d`Ivoire sur les sentiers de la paix  » la cérémonie de présentation de cet ouvrage qui rend compte de la crise ivoirienne selon l`auteur depuis la signature de l`accord de Ouagadougou jusqu`à maintenant est placée sous le parrainage du président Laurent Gbagbo , présent lui-même dans la salle. C`est par le mot de bienvenue du Secrétaire général du Conseil économique et social, Albert Hoba que s`est ouverte cette cérémonie qui a duré plus d`une heure. A sa suite, le directeur commercial de la librairie de France groupe éditeur dudit livre, qui a salué les efforts de l`auteur et la solennité accordée à la cérémonie par la présence effective du chef de l`Etat Laurent Gbagbo. Idem pour la vedette du jour Guy Labertit qui a traduit toute sa gratitude à son vieil ami Laurent Gbagbo avant de plonger le pied dans le plat. Il a situé son œuvre dans le temps de l`accord de Ouaga à maintenant et son objectif qui est d`éclairer l`opinion sur le dernier virage du processus de sortie de crise puis qualifier l`Apo de véritable déclic.  » Je suis très ému et très honoré par la présence du président de la République pourtant très chargé. Je suis sensible à cette fidélité. Ce livre intervient après l`accord de Ouagadougou. Je suis un citoyen français et je tiens à apporter plus d`éclairages sur ce qui s`est passé en Côte d`Ivoire. Je tiens à être rigoureux sur les faits qui ne sont jamais faux. L`Apo a permis à la Côte d`Ivoire de sortir de la nasse dans laquelle elle était enfermée parce qu`il y a une clairière au bout de ce sentier. Les Ivoiriens doivent être fiers de cette expérience vécue parce que la Côte d`Ivoire vient d`affirmer son intégrité. Peu importe l`analyse que les gens pourront faire de cette œuvre  » Voici brièvement ce que l`auteur de « Côte d`Ivoire sur le sentier de la paix  » a fait comme exposé. La dernière intervention fut celle du président Laurent Gbagbo qui a fait tant rire le public du Conseil économique et social.  » Je suis ici par amitié pour Guy. C`est un ouvrage qui peut aider les gens à comprendre où nous sommes aujourd`hui. La crise ivoirienne est une petite crise marquée par la prise d`armes de quelques jeunes gens mécontents .Elle est devenue grande parce que des gens situés hors de nos frontières ont voulu l`instrumentaliser pour désigner le président de la République à la place du peuple et nous n`accepterons pas ça en Côte d`Ivoire. Quand nous avons initié l`accord de Ouaga, ces grands gaillards m`appelaient sans cesse : Gbagbo avec l`accord de Ouaga, quel sera désormais notre rôle ? Que devenons -nous ? Je leur ai dit ce n`est pas mon affaire, que vous devevriez ce que vous étiez. Ce qui compte pour moi désormais c`est le « oui « de Soro pour faire avancer le pays, le reste je m`en fous. Je ne suis d`ailleurs pas un sous-préfet de la France. Quand ton ami veut te remplacer dans ton propre foyer, c`est qu`il n`est plus ton ami ! Ils ont tout essayé pour m`enlever du pouvoir au profit d`un Premier ministre qui serait leur ami, mais en vain. Et je pense qu`il y aura un avant et un après crise dans les relations entre la Côte d`Ivoire et la France. Qu`ils comprennent que les Ivoiriens me connaissent comme ça et ils m`ont choisi comme leur président, j`ai donc besoin de travailler pour mon pays. La résistance a payé et je pense que le temps de cette crise servira de leçon à ceux qui voulaient nous déstabiliser. Que Dieu bénisse l`amitié sincère entre le peuple français et celui de la Côte d`Ivoire  » a dit le chef de l`Etat, Laurent Gbagbo, avant de prendre congé de ses hôtes du jour.

Dieusmonde TADE
dieusmonde@yahoo.fr.

Le Nouveau Réveil

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires