Emission Wozo vacances – De la culture à la politique ?


L’émission des vacances des tout-petits,  » Wozo  » qui était purement culturelle à sa création, connaît désormais une dérive qui surprend plus d’une personne. En effet, cette émission pour enfants mais qui attire nombre d’adultes mettait en compétition des groupes qui portaient exclusivement le nom des communes ou villes du pays et qui rivalisaient par l’entremise de rubriques culturelles. Ces rubriques apparemment demeurent. Cependant, le nom de la majorité des groupes commence à avoir une coloration politique. Ainsi depuis trois années maintenant, l’on a affaire à des noms comme  » les enfants de Marcel Gossio « ,  » les enfants d’Aby Raoul « ,  » les enfants de Philippe Mangou « ,  » les enfants d’Adama Tounkara  » et autres. Des appellations qui symbolisent des hommes politiques ou des hommes qui ont des ambitions politiques en Côte d’Ivoire. Cette nouvelle manière de se faire appeler est-elle suscitée par ces autorités elles-mêmes ? Les responsables de groupes font-ils du lobbying auprès celles-ci ? Telles sont les interrogations qui trottent dans les esprits. Quelle que soit la réponse à ces interrogations, l’on doit savoir que  » Wozo vacances  » est une émission culturelle pour enfants. De ce fait, toute autorité qui d’aventure voudrait prêter main forte à un groupe peut le faire dans la discrétion. Au cas contraire, elle doit prendre ses responsabilités et non se servir des enfants pour se faire connaître dans des objectifs électoralistes. Les responsables de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) devraient s’atteler à mettre de l’ordre dans cette émission à grande audience plutôt que d’être spectateurs de cette situation. Cela permettra aux membres du jury de choisir les vrais vainqueurs sans influence quelconque.

Samuel AMANI
Le Nouveau Navire

Commentaires facebook

Author: bleble