Tenue des élections le 31 octobre – Les Ivoiriens de Londres maintiennent la pression

Honoré Zoh

Le coordonnateur de Côte d’Ivoire Democracy Watch résidant au Royaume-Uni à Londres, Honoré Zoh à travers une pétition, sur le site, http://www.ci-democracywatch.com appelle « les Ivoiriens soucieux de voir leur pays sortir de cette situation de « ni paix, ni guerre » doivent signer massivement cette pétition afin que la dernière date proposée à savoir celle du 31 Octobre 2010 soit tenue et respectée ». Mieux, à l’en croire, « cette pétition va être déposée à l’Onu, sera envoyée à tous les pays qui pratiquent véritablement la DEMOCRATIE, aux organisations des droits de l’homme, à la presse internationale et aux organisations non-gouvernementales. Votre voix doit être entendue parce que vous voulez l’organisation d’élections dans votre pays. Passez le message au voisin, au frère et à la sœur ». Cet acte se présente de loin comme l’un des moyens démocratiques pour les Ivoiriens afin que le pays retrouve sa normalité et que « nous nous engagions de nouveau sur la voie du développement ». Honoré Zoh exige que la date du 31 Octobre 2010 soit maintenue et ne fasse pas objet de report une fois de plus. « Ne permettez pas que la date du 31 Octobre 2010 soit reportée de nouveau et qu’elle ne passe sans que vous ayez accompli votre devoir civique », lance t-il. Pour éveiller la conscience des uns et des autres.


Sériba Koné à Abidjan

Author: bleble