Un petit billet et vous pouvez rouler surchargé !

france24

Ils roulent comme ça sur l’autoroute »
Michel Vemba (alias Kiam) est transporteur, il vit à Abidjan.


J’ai pris ces photos dans le quartier de Yopougon-Koweit à Abidjan. Des camions surchargés comme ceux-là, on en voit tous les jours circuler dans les rues de la capitale. Celui que j’ai photographié transporte des gros sacs de charbons posés les uns sur les autres sans aucun système d’attaches. Imaginez ce qui peut se passer dans un virage. Les charges peuvent à tout moment tomber sur des passants. Sans compter qu’il arrive très souvent que les camions perdent l’équilibre et se renversent. Plusieurs conducteurs ont été tués comme ça. Et c’est le même problème pour les pousse-pousse, appelés « wotro » à Abidjan, qui en plus de ça roulent souvent en sens interdit.

Ces camions viennent d’autres endroits du pays et roulent comme ça sur les autoroutes. Mais ça veut aussi dire qu’ils passent sans problème les différents barrages qu’ils croisent avant de rentrer dans la capitale. On sait très bien comment ça fonctionne, un petit billet et puis c’est oublié.

Nous apprenons tous le code de la route ici avant de conduire mais dans la pratique, les camions et les taxis ne respectent quasiment rien. Il faut que ces sociétés de transports acceptent de ne pas transporter plus que les charges réglementaires. Il y va de la vie des gens qui se baladent dans la rue. »

France 24

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires