Basket / La France s’impose 74-66 face à la Côte d’Ivoire

L’équipe de France s’est imposée dimanche 74-66 à Villeurbanne face à la Côte d’Ivoire après avoir compté jusqu’à 24 points d’avance. Dans le match d’ouverture, l’Australie, prochain adversaire des Bleus, a battu le Brésil 72-69.

Par Laurent SALLARD (22/08/10)

Après trois défaites en Amérique du Nord, les Bleus devaient absolument l’emporter à l’Astroballe face à la Côte d’Ivoire. Ils l’ont fait, en s’imposant 74-66, mais alors qu’ils menaient de 24 points en fin de troisième quart, un relâchement coupable a permis aux Ivoiriens de recoller à -6 dans les dernières minutes.

Appliqués en début de match face à des Ivoiriens en manque de rythme, les Bleus ont appuyé à l’intérieur, un secteur où ils s’étaient montrés déficients lors des trois dernières rencontres. Malgré un grand nombre de rotation, les Français menaient de 12 points à la mi-temps, les Éléphants ne restant au contact que grâce aux tirs à trois-points de Pape Philippe Amagou et Souleyman Diabaté.

Après la pause, les Bleus ont appuyé sur l’accélérateur, Nicolas Batum inscrivant trois paniers à trois-points, Edwin Jackson en ajoutant deux. Drivée par Andrew Albicy, l’équipe de France a ainsi mené 60-36. Mais enchaînant les pertes de balle, elle a remis les Ivoiriens en scelle, ceux-ci revenant à 66-73, avant de s’incliner 66-74.

Nicolas Batum a cumulé 16 points et 5 rebonds pour les Bleus, et Ali Traoré est monté en puissance, ajoutant 14 points et 5 rebonds. Alain Koffi s’est également montré sous un bon jour avec 8 points et 7 rebonds. En moins de 10 minutes, Edwin Jackson a peut-être gagné sa place au Mondial, marquant 8 points à 2/3 à trois-points, réalisant un contre spectaculaire, et perdant toutefois 3 ballons. Andrew Albicy, auteur de seulement 1 point, 1 rebond et 1 passe, a joué juste, et probablement marqué des points. Ce qui n’est pas le cas d’Alexis Ajinça, qui a réalisé plusieurs erreurs, et n’a pas pris le moindre rebond en 11 minutes. Côté ivoirien, Solo Diabaté a marqué 15 points, et Pape Philippe Amagou 14.
Par Laurent SALLARD
basketnews.net

Dans le premier match de la soirée, l’Australie, adversaire lundi de l’équipe de France, est venue à bout du Brésil 72-69. Les Auriverdes ont mené durant plus de trois quarts-temps, avant que leur manque d’adresse ne leur soit fatal. En manque de rythme après un mois sans jouer, les Boomers ont mis du temps à se mettre en route, puis Patrick Mills (15 pts, 3 rbds et 3 pds) et Joe Ingles (14 pts, 6 rbds et 3 pds) leur ont permis de faire la différence. Pour son premier match avec l’Australie, Aleks Maric a été limité à 1 point et 2 rebonds en 12 minutes. David Andersen et Matt Nielsen ont chacun inscrit 10 points. Marcelo Huertas a terminé à 17 points, et Leandro Barbosa à 15. Anderson Varejao a marqué 3 points, mais pris 9 rebonds. Tiago Splitter a compilé 9 points et 5 passes.

Commentaires Facebook