Audience sur le contentieux électoral à Abengourou – Deux radiés, le procès suspendu

Kouassi Kouakou John et Noufé Sié ont été radiés, hier, de la liste électorale provisoire, parce que n’ayant pas répondu à la convocation du tribunal pour justifier leur nationalité ivoirienne. C’est le verdict qui a été rendu, selon notre interlocuteur, par Kouamé Philippe, président du tribunal. Ce verdict a rencontré, dit-on, le courroux des militants du Rdr. Face à la colère de ces militants et sympathisants du Rdr, le juge a suspendu la séance sans toutefois fixer la date de sa reprise. A en croire notre interlocuteur, certains militants ont dressé une barricade au niveau du rond-point de la mairie pour perturber la circulation. Toujours selon notre source, ils ont été vite dispersés par les forces de défense et de sécurité (Fds). C’est en ce moment de panique qu’un individu a mis le feu à une moto qui était garée tout juste à l’entrée de la mairie. Pendant ce temps, les militants du Front populaire ivoirien (Fpi), pour ne pas céder à la provocation de ceux du Rdr, sont restés dans l’enceinte du tribunal pendant 20 min, avant de regagner leurs domiciles respectifs, quand le calme est revenu. Ce procès concerne 355 fraudeurs dont l’audience avait été renvoyée à hier. Malheureusement, ces individus inscrits frauduleusement sur la liste électorale provisoire, au lieu de se présenter devant le juge pour justifier leur nationalité ivoirienne, refusent toujours de se rendre au tribunal de première instance d’Abengourou. Si cela continue, on risque de retourner au point de départ.


Koukougnon Zabril
Notre Voie

Commentaires facebook

Publié par bleble