Côte d’Ivoire, l’Armée ivoirienne affirme que la Sûreté de l’Etat est en danger

de l’Etat : L’Armée dénonce des attaques

Hier vendredi 27 août 2010, les Forces armées nationales de Côte d’Ivoire ont dénoncé des actions en vue, visant à troubler l’ordre public et à perpétrer des assassinats et des crimes.


L’information a été donnée sur les ondes de la première chaîne de la Télévision ivoirienne par l’état major des armées, à travers la voix du Colonel major Gohourou Babri Hilaire, porte-parole de l’état major. ‘’Certaines personnes animées de mauvaises intentions, seraient en contact avec des ex-militaires radiés des Forces armées nationales de Côte d’Ivoire, aux fins de commettre des assassinats et autres crimes dont les desseins restent inavoués’’, a-t-il révélé. Mesurant les conséquences d’une telle démarche, Gohourou Babri Hilaire a fait remarquer que ‘’la mise en exécution d’un tel projet funeste par ces individus, troublera l’ordre public, compromettra les résultats importants déjà obtenus dans le processus de sortie de crise devant conduire le pays aux prochaines élections, dans la paix et la quiétude’’. Rassurant les populations ivoiriennes sur l’engagement de l’armée à faire échec à l’opération en cours, le porte-parole de l’état major des Forces de défense et de sécurité de Côte d’Ivoire (Fds-Ci), a fait la déclaration suivante : ‘’Le général de corps d’armée, Philippe Mangou, chef d’état major des armées, et l’ensemble des commandements des Forces de défense et de sécurité de Côte d’Ivoire, mettent sévèrement en garde ces ex-militaires identifiés ; qu’ils sont suivis dans leurs basses manœuvres. Tous leurs agissements nuisibles et ceux de leurs commanditaires, trouveront une réponse adéquate de la part des Forces de défense et de sécurité’’.

BAMBA Idrissa
Soir Info

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires