Eléphants / Affaire « Didier Drogba » – Pourquoi Anouma et Zahoui doivent recadrer les choses

Le président de la FIF, Jacques Anouma et le nouveau sélectionneur des Eléphants, Zahoui François, doivent régler au plus vite « l’affaire Didier Drogba » pour la cohésion au sein de l’équipe nationale.


Didier Drogba reviendra-t-il chez les Eléphants ? Cette interrogation est pendante sur toutes les lèvres. Parce que Didier Drogba n’est pas n’importe qui dans le monde entier. Il suffit de voir les supporters de l’Olympique de Marseille s’enthousiasmer à l’idée de le revoir au Vélodrome, pour se rendre compte de sa côte de popularité. En Côte d’Ivoire, il a bâti son nom grâce à ses prouesses et à son abnégation une fois sur l’aire de jeu. Et ce n’est pas fortuit, s’il a hérité du brassard de capitaine après la retraite internationale de Cyrille Domoraud intervenue après la coupe du monde 2006. Parlant de ce brassard de capitaine, il serait à la base de la crise au sein de la sélection nationale. Une crise née du fait de la protestation quasi-ennuyeuse de Kolo Touré et de certains ex-Académiciens qui réclament à tort ou à raison le précieux sésame (brassard). C’est bien l’une des causes du recul de Didier Drogba. N’a-t-il pas dit lui-même qu’il se sentait toujours jeune malgré ses 32 ans révolus ? Pourquoi refuserait-t-il alors de venir en sélection nationale après tant de sacrifice ? Imbroglio total. Le président Jacques Anouma et le sélectionneur Zahoui François ont essayé de justifier son absence. Pour le match du 04 septembre 2010, mais en vain. Parce qu’au moment où Zahoui parle d’un repos accordé à Drogba, ce dernier enchaîne des buts en Premier League avec Chelsea (4 réalisations en 3 matches). Il y a donc anguille sous roche. Et c’est sûrement ce problème que veut régler en sourdine le président Jacques Anouma. Fier artisan de l’arrivée de Drogba en Côte d’Ivoire au moment où la France lui faisait la cour, Anouma ne veut en aucun cas, laisser filer le buteur de Chelsea de cette façon. Surtout pas pour un problème de brassard. Selon une source proche du joueur, le président de la FIF multiplierait les démarches afin de convaincre Drogba de revenir sur sa décision, même si le joueur ne veut plus du brassard de capitaine à l’origine de la fronde de certains ex-Académiciens. Certes, Zahoui a déjà porté son choix sur Kolo Touré en tant que vice-capitaine pour hériter du brassard le 04 septembre face au Rwanda, mais il se pourrait qu’en cas de retour de Drogba, le sésame échappe à tous les deux pour un nouveau départ. Actuellement Zahoui et le patron de la maison de verre réfléchissent au recadrage des choses pour la cohésion du groupe. Parce qu’estiment-ils, il n’est pas question qu’un groupuscule de joueurs se moque de certains de leurs camarades pour des problèmes de brassard et d’égo. Aussi pour une paix retrouvée au sein de cette équipe et qui serait la condition sine-qua-none pour gagner, ne serait-ce que la CAN 2012, Jacques Anouma souhaite ardemment instaurer un dialogue entre les joueurs ivoiriens. Et ce, d’autant plus qu’ils sont un modèle de cohésion sociale dans un pays divisé entre le Nord et le Sud et qui essaie de sortir tant bien que mal de la crise…depuis 2002. Les Eléphants de Drogba, Kolo, Faé, Copa etc. n’ont-ils pas joué à Bouaké pour l’amour de la patrie en 2007 ? L’équipe nationale ivoirienne se maintient au dessus des querelles politiciennes et sa diversité fait école. A travers les Eléphants, le pays se trouve et oublie ses problèmes. C’est pourquoi, au lieu de mettre de l’huile sur le feu, Jacques Anouma et Zahoui ont préféré jouer la carte de l’apaisement au sujet de « l’affaire Didier Drogba ». Une manière pour eux de montrer que Drogba reste une icône et qu’ils sont prêts à tout pour le ramener à la raison et à la maison. Et le fait que l’ex-marseillais reste muet depuis belle lurette sur cette affaire, donne du temps aux négociateurs que sont Anouma et Zahoui. Cependant, ils ont aussi pour mission de mettre de l’ordre à la base. Parce que chaque pays a son joueur préféré et ce n’est pas la faute à Drogba s’il est aimé dans le monde entier

Annoncia Sehoué
L’Intellligent d’Abidjan

Commentaires facebook

Publié par bleble