Pour conserver le pouvoir – Voici le dernier schéma du camp présidentiel

Le camp présidentiel s’active pour conserver le pouvoir, et c’est de bonne guerre. C’est pareil dans le camp de tous les postulants au fauteuil de président de la République de Côte d’Ivoire où chacun essaie de mettre la dernière main aux stratégies. Chacun ébauche ses stratégies pour être victorieux au soir du 31 octobre. Pour rester dans la logique démocratique, toutes les stratégies à expérimenter devaient permettre de gagner les élections dans les urnes. Malheureusement, les informations qui nous parviennent du camp présidentiel ne semblent pas épouser cette vision des choses. En effet, une source digne de foi, parce que très proche du dossier nous a joint pour lever le voile sur le dernier plan du camp présidentiel pour conserver le trône national. Cette fois la victoire par les urnes n’est pas prise en compte par ce plan qui s’articule autour de trois axes principaux. Premièrement, le camp présidentiel a mis en place une équipe composée de techniciens en informatique qui sera basée à Bassam. De cette localité, l’équipe informatique du camp présidentiel aura pour mission essentielle, de diffuser des résultats falsifiés des dépouillements de l’élection présidentielle sur tous les sites et par sms. Ainsi, la Côte d’Ivoire et l’extérieur seront inondés par les faux résultats du camp présidentiel. Notre source affirme que ce plan va fonctionner avec un service similaire à la RTI (radio et télé) pour relayer ou appuyer le travail de l’équipe basée à Bassam. Ils vont appeler ces résultats, ‘’les résultats officiels’’. Et quand la CEI aura à publier ses résultats, ils les contesteront pour dire qu’il y a tentative de voler la victoire éclatante du camp présidentiel. Puisqu’ils auront déjà réussi à intoxiquer le peuple par leurs faux résultats qu’ils tenteront de faire admettre comme étant les vrais. A partir de cet instant, ils vont jeter leurs militants dans la rue pour aller chercher leur victoire ‘’volée’’. Dans ce schéma, il est prévu au moins une semaine d’occupation régulière de la rue par ‘’la majorité présidentielle’’. Ce sera au terme de cette semaine que le patron du Conseil Constitutionnel, le Pr Yao N’dré montera au créneau pour jouer sa partition. Il s’agira, pour l’ami personnel du chef de l’Etat, de confirmer les résultats du camp présidentiel, diffusés sur internet et par SMS pour leur conférer un caractère officiel. La mise en place d’un tel plan résulte d’un constat que le camp présidentiel a fait récemment. C’est qu’au départ, le FPI ayant raté les opérations des audiences foraines et l’enrôlement, voulait miser sur la possibilité de tripatouiller la liste électorale en sa faveur pour garantir sa victoire à l’élection présidentielle. Cette opération ayant lamentablement échoué, et dans un souci permanent de conserver son pouvoir, la mise en place d’un tel plan s’est imposée à eux comme une nécessité absolue. Les déclarations du camp présidentiel ces dernier temps du genre, avec ou sans les fraudeurs,’’ Gbagbo gagnera les élections’’ tirent leur fondement de ce plan. Un avertissement à tous ceux qui pensent que les élections se dérouleront à la loyale.
Rodolphe Flaha
Le Mandat


Author: bleble