Santé publique : BIENTOT UN FONDS AFRICAIN DES URGENCES SANITAIRES

100 millions de dollars US, c’est le montant du fonds Africain des urgences de santé qui devrait voir le jour, lors des assises de la 60è session du comité régional de l’OMS qui a débuté depuis ce 31 Août à Malabo en Guinée Equatoriale. La Côte d’Ivoire participe à cette rencontre internationale à travers son ministre de la santé Dr Eugène Aka Aouélé.

Le communiqué de presse de l’organisation onusienne dont fratmat.info a eu copie explique que la mise en place de ce fonds est une « initiative de l’organisation mondiale de la santé (OMS) ». Avant de révéler que le fonds sera financé par des dotations convenues et les contributions volontaires des pays membres de l’OMS.

Selon le document ce sont 500 participants composés, entre autres de Ministres de la santé, de Chefs de délégation, et de représentants d’Organismes, Fonds et Programmes qui prennent part aux assises de Malabo. « La session a été ouverte par M. Obiang Nguema, président de la République de Guinée équatoriale », indique le texte.


Selon le programme la 60è session qui prend fin le 3 Août va examiner le rapport sur les activités de l’OMS dans la Région africaine au cours des années 2008-2009. Le rapport sera présenté par Dr Luis Gomes Sambo.

Il mettra en exergue les succès enregistrés par l’OMS, ainsi que les défis auxquels elle a été confrontée dans sa quête d’amélioration de la situation de la santé dans la Région. La tuberculose, l’usage nocif de l’alcool, le cancer du col de l’utérus dominent le débat.

Parmi, les questions de santé qui domineront aux assises de Malabo, figurent entre autres la tuberculose à bacille multi-résistant et la tuberculose à bacille ultra-résistant, l’usage nocif de l’alcool, le cancer du col de l’utérus, les implications de la crise financière mondiale sur le secteur de la santé et la proposition de création d’un fonds africain pour les urgences de santé publique formulée par le Dr Luis Gomes Sambo.

Théodore Kouadio
FratMat

Author: bleble