Côte d’Ivoire – Pressions diplomatiques ?

Par Jeune Afrique  Pressions diplomatiques

Les États-Unis viennent de nommer un nouvel ambassadeur en Côte d’Ivoire. Le secrétaire général de l’Élysée Claude Guéant pourrait être envoyé en visite à Abidjan, en cas d’accord sur l’organisation des élections.


Kouchner, ministre des AE France

Le nouvel ambassadeur américain en Côte d’Ivoire, Philip Carter III, est attendu à Abidjan au début du mois de septembre. Ce diplomate chevronné – qui a servi à Madagascar, au Gabon, en Guinée et au département des affaires africaines – remplace l’Africaine-Américaine Wanda Nesbitt. Cette dernière entretenait des rapports difficiles avec le chef de l’État, Laurent Gbagbo, qui avait demandé son remplacement. La politique américaine ne devrait pas toutefois s’infléchir. Washington pousse à la tenue rapide de l’élection présidentielle.

Plus en retrait, Paris – qui ne veut plus intervenir directement dans la crise ivoirienne – envisage de relancer le projet de voyage de Claude Guéant, le secrétaire général de l’Élysée, si les Ivoiriens finissent par se mettre d’accord sur la liste électorale et par publier un chronogramme détaillé jusqu’à la présidentielle, prévue le 31 octobre.

Commentaires facebook

Publié par bleble