UEMOA – COTE D’IVOIRE | Bondoukou – Le conseil général dégage plus d’1 milliard pour les projets

(Notre Voie) – La salle du centre culturel de Bondoukou a servi de cadre à la deuxième session du conseil général de Bondoukou le samedi 21 août dernier. A l’ordre du jour, la note de présentation du budget triennal 2011-2012. A ce sujet, l’honorable Kouamé Secré Richard, président du conseil général, a tenu à préciser le caractère important de ce programme car il intervient à une période où le pays sort définitivement de la crise. Il a donc souhaité que les décisions qui sortiront de cette deuxième session permettent de s’engager résolument dans le développement du département.

Le programme prévoit 46 projets à réaliser sur les trois années à venir pour un coùt total de 1.663.975.000 f Cfa financé parl’Etat et un apport du département.

Au cours de cette session, le service technique du conseil général a permis à l’assistance de visualiser des diapositives retraçant l’état d’exécution des travaux de l’année 2003 à juin 2010.Le nombre des projets programmés par le département en tenant compte de tous les secteurs d’activité est estimé à 204.

Il faut noter que 24 non pu être réalisés, 26 sont en cours d’exécution quand 154 projets sont totalement achevés soit un pourcentage de 75,49 % de réalisation. A ce sujet, le président Secré Richard s’est dit optimiste quant à l’avenir du département de Bondoukou.


L’épineuse question du manganèse qui touche les 13 villages concernés par l’exploitation de ce minerai a été abordée par le Président.

Avant toute chose, il a rappelé à l’assistance que la question de l’exploitation du manganèse est du ressort de l’Etat de Côte d’ivoire contrairement à ce qui se raconte. C’est pourquoi il a invité les uns et les autres à l’appréhender sans esprit partisan et d’arrêter de tirer les ficelles. Pour lui, la région étant dépourvue d’infrastructures dans beaucoup de domaines, l’exploitation du manganèse se présente comme une opportunité à saisir.

Cela résorbera à n’en point douter le chômage des jeunes et permettra de doter certains villages d’équipements sociaux. Vu les avantages qui en découleraient, il a demandé à la population de dépassionner le débat et permettre à la société Taurian de travailler avec, bien sùr, l’oeil vigilant de l’Etat. L’honorable Secré Richard a invité tous les acteurs de la scène politique du département à un comportement responsable lors du scrutin présidentiel du 31 octobre 2010.

Adolphe Ouattara

Commentaires facebook

Publié par bleble