Syndicalisme: Adiko Niamké est mort

L`Union générale des travailleurs de Côte d`Ivoire (Ugtci), la plus puissante des centrales syndicales, est orpheline. Le doyen Adiko Niamké, ex-Secrétaire général de ladite centrale, s`est éteint le 04 septembre dernier. Il est décédé des suites d`une courte maladie, nous a-t-on confié, hier. Il a conduit des mains de maître l`Ugtci de 1984 à 2005. Succédant à Joseph Coffi qui a tiré sa révérence en 1983. Figure de proue du syndicalisme en Côte d`Ivoire, Adiko Niamké a été président du Conseil d`administration de plusieurs structures dont la Cnps. Avec ce décès, c`est une icône qui s`en va laissant derrière lui une grande formation syndicale l`Ugtci. L`ex-Secrétaire général était toujours consulté à la veille de grandes décisions bien qu`il ne soit plus Secrétaire général. Adiko Niamké était également membre du conseil politique du Pdci-Rda. Le Groupe de presse « Le Réveil » présente ses condoléances à la famille syndicale et à la famille du défunt.


Jean Prisca

Le Nouveau Réveil

Commentaires facebook

Publié par bleble