Côte d’Ivoire: le gouvernement engage des réflexions sur la réforme du système financier

Un atelier national sur la réforme du système financier en Côte d’Ivoire en vue de son assainissement et de son développement s’est ouvert mardi à Abidjan à l’initiative du gouvernement et avec l’appui des partenaires au développement.

L’atelier vise à évaluer le système financier, à la faveur de la normalisation de la situation socio-politique, afin de proposer des politiques de réforme susceptibles de rendre ce secteur plus dynamique et à même de soutenir l’économie nationale dans la relance post-crise.

La mobilisation de l’épargne destinée au financement des investissements, le financement adéquat des secteurs privés prioritaires notamment l’agriculture, l’habitat, les petites et moyennes entreprises et industries (PME/PMI) sont, entre autres, les défis auxquels doit répondre la réforme.


La restructuration et le développement du secteur privé, la lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme sont également au centre de l’atelier.

Au cours de l’atelier, les résultats de l’évaluation du secteur financier effectuée par les experts de la Banque mondiale et du FMI en 2009 seront restitués.

« Le processus de réforme du secteur financier engagé devrait permettre de restaurer la capacité de ce secteur à jouer pleinement son rôle de mobilisation de l’épargne, de financement des besoins des populations et des opérateurs économiques et de couverture des risques », a déclaré le directeur de cabinet du ministre de l’Economie et des finances, Koffi Ahoutou, à l’ouverture des travaux.

Il a souhaité que l’atelier qui s’achève mercredi permette d’établir un « diagnostic approfondi » et de dégager les axes d’une réforme globale du secteur financier. (Xinhua)

Author: bleble