Cote d’Ivoire l’ONUCI encourage la CEI à publier la carte électorale

ABIDJAN, Côte d’Ivoire, 9 septembre 2010/African Press Organization (APO)/ — L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) encourage la Commission électorale indépendante (CEI) à se pencher désormais sur trois tâches impératives dont la publication de la carte électorale du pays, a indiqué jeudi à Abidjan, son Porte-parole, Hamadoun Touré.

Les autres tâches, a-t-il ajouté lors du point de presse hebdomadaire de la Mission, concernent l’organisation de la mise en place du matériel électoral et des intrants nécessaires ainsi que l’identification et la formation des agents électoraux.

Dans le contexte de la dynamique électorale, le porte-parole a rappelé les défis déjà relevés dans le processus dont le plus récent est l’Accord intervenu lundi sur la liste électorale définitive.

« C’est un Accord historique », a noté M Touré, reprenant les termes du Représentant spécial du Secrétaire Général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, YJ Choi, à l’issue de ses consultations mercredi avec des leaders politiques ivoiriens.


A ce sujet, le Porte-parole a expliqué que la mise en application de l’Accord permettrait à des millions de personnes d’obtenir pour la première fois leurs cartes d’identité.

« Cela veut dire que le seul défi à relever sera celui de l’élection présidentielle », a-t-il précisé.

Au titre des activités de la mission, M Touré a annoncé la reprise des Journées de sensibilisation des populations en faveur d’un environnement électoral apaisé le 15 septembre à Arrah, environ 200 km d’Abidjan, dans la région du N’Zi Comoé. La délégation de l’ONUCI, a-t-il précisé sera conduite par le Représentant spécial Adjoint du Secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Ndolamb Ngokwe.

Selon le Porte-parole l’objectif des ces Journées à Arrah, comme dans toutes les localités à visiter, sera d’obtenir l’adhésion et l’engagement des populations à apaiser les cœurs et les esprits dans cette phase cruciale du processus de sortie de crise.

« Une innovation majeure sera introduite au cours de ce second cycle avec le démarrage des consultations juridiques gratuites qui seront menées avec la collaboration du Barreau ivoirien », a souligné le Porte-parole estimant que cela serait pour les avocats ivoiriens une manière de participer au retour définitif de la paix dans leur pays.

Selon M Touré, la campagne de sensibilisation doit mener l’ONUCI à Samatiguila, Bangolo, Facobly, Mbahiakro, Sassandra, Koun Fao, Bonon. Sinemantiali et Mankono.

SOURCE 

Mission of UN in Côte d’Ivoire

Commentaires facebook

Publié par bleble