Réunion des ministres chargés des Transports et de l’Aviation civile des Etats membres de la Cedeao – Cap sur la modernisation et la régulation

Albert Flindé (UDPCI), ministre ivoirien des Transports

Transport / Hervé d’Anvers, depuis Abidjan pour le Journal de Connectionivoirienne.net

Aujourd’hui mardi débute à Yamoussoukro, la capitale économique de la Côte d’Ivoire, une réunion des ministres chargés des Transports et de l’Aviation civile des Etats membres de la Cedeao. Cette rencontre a pour objectif de débattre 12 projets de textes qui devraient aboutir à l’harmonisation des réglementations nationales en vue de renforcer le processus d’intégration des Etats membres de la Cedeao.

La rencontre de Yamoussoukro, fait suite à la 5ème réunion du conseil des ministres chargés de l’Aviation civile en Afrique de l’ouest et du centre tenue du 27 au 30 octobre 2009. Et s’inscrit dans le prolongement des missions particulières confiées au chef d’Etat Ivoirien, S.E.M Laurent Gbagbo, par ses pairs en vue de coordonner et de suivre la mise en œuvre des efforts en matière de transports et d’infrastructures dans l’espace Cedeao. Mais quel est l’objectif de cette réunion dans laquelle tous les experts de ce domaine placent d’énormes espoirs ?


Les 12 projets de textes à débattre
Cette rencontre permettra d’examiner douze (12) projets de textes relatifs à la réglementation économique du transport aérien et à la réglementation technique de la sûreté de l’aviation civile. Il s’agit de 8 projet de textes communautaires relatifs à la réglementation du transport aérien portant sur : La libéralisation de l’assistance en escale ; les créneaux horaires ; des compensations aux passagers en cas de refus d’embarquement ; les conditions d’accès au marché du transport aérien ; des tarifs aériens ; l’agrément de transport aérien, la responsabilité du transporteur aérien en cas d’accident ; et les exemptions en matière de services de transport aérien dans les règles de concurrence. Ensuite, un projet de texte communautaire relatif à la réglementation de l’aviation civile, sera à l’ordre du jour. Puis, un projet de texte relatif au cadre de coordination des experts des Etats membres, portant création d’un comité technique tu transport aérien des Etats membres de la Cedeao. D’un projet de texte de création d’une représentation permanente de la Cedeao pour la représentativité des Etats membres de la Cedeao dans la communauté aéronautique. Et enfin, d’un projet de texte communautaire portant sur la facilitation des transports routiers relatif à l’harmonisation de la réglementation sur la charge à l’essieu dans les Etats membres de la Cedeao.

Les attentes de la rencontre
Au terme de cette réunion hautement importante, le résultat attendu est la validation desdits projets par le comité des experts en vue de les soumettre à la haute appréciation par le conseil des ministres de la Cedeao. Non sans compter sur le fait que, l’adoption de ces textes contribuera à la mise en place d’un marché commun du transport aérien dans l’espace de la Cedeao.
Notons que cette réunion voit la participation de 20 ministres chargés de l’Aviation civile et des Transports/Infrastructures, 82 experts: 15 directeurs généraux de l’aviation civile des états membres de la Cedeao; 15 experts en sûreté; 20 membres de la délégation de la Cedeao ; 10 représentants d’institutions sous-régionales, régionales et internationales: Gab, Uemoa, Asecna, Union Africaine, Cafac, Afraa, Oaci, Iata, Nepad, Cedeao, Cemac, Ceeac, Comesa, Censad ; et enfin 8 bailleurs de fonds et partenaires au développement: Banque Mondiale, Bad, Boad, Bidc, UE,Faa, Ustda et Dgac-France.
Hervé d’Anvers, depuis Abidjan pour le Journal de Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par bleble