Anaky Kobéna depuis Bruxelles: « les véritables sondages donnent 8% à Gbagbo »

Photo RHDP Benelux

Le président du mouvement des forces d’avenir (MFA), Innocent Anaky Kobéna était l’invité de la diaspora ivoirienne de la capitale européenne, Bruxelles, le vendredi dernier. Comme à son habitude, l’homme n’est pas passé par quatre chemins pour exprimer sa farouche opposition à son ancien ami et actuel adversaire politique, Laurent Gbagbo. Pour lui, tout doit être mis en œuvre pour bouter ce dernier hors de la présidence ivoirienne. Mais, ils reste convaincu que la tâche ne sera pas facile. Car en face, se trouvent des gens qui ont aujourd’hui un appétit carnassier et sont résolus à conserver leur pouvoir par tous les moyens. « C’est ce qui justifie d’ailleurs que le front populaire s’investit dans l’achat d’armement malgré l’embargo imposé à la Côte d’Ivoire par l’Onu. Le récent scandale autour de tractations entre le ministre de la défense et certaines filières de vente d’armes américaines n’est que la partie visible de l’iceberg », a fait remarquer le patron des forces de l’avenir. Pour lui, autant la région d’Abidjan que l’ouest ivoirien sont truffées de caches d’armes qui seront mises à disposition des milices si les choses ne se passent pas comme le Fpi le souhaite. Ce constat, selon lui, fait planer une certaine frayeur sur les lendemains de l’élection présidentielle. Cet état de fait fait envisager aux responsables du rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) dont il fait parti, des dispositions pour éviter que sa victoire, comme elle se dessine, ne lui soit volée. Car, Anaky reste convaincu que le patron des frontiste sera battu à plate-couture lors des élections du 31 octobre. « Les véritables sondages, ceux dont les chiffres ne sont pas obtenus en interrogeant la branche manipulée des féscistes, donnent 8% d’intention de vote pour le président sortant » a indiqué Anaky.

Donc la victoire est sans l’ombre d’un doute à la portée des houphouëtistes qui entendent, comme le souligne le candidat du Mfa, gouverner ensemble. Une gouvernance qui se passera dans la transparence si le Rhdp arrive au pouvoir après le 31 octobre. Cette transparence qui a fait défaut au régime de Laurent Gbagbo, selon lui. « Les sommes issues du pétrole ivoirien ont toujours été occultées. Mais encore plus sous le régime fpi », a indiqué Anaky. Pour mettre fin à cette gestion opaque de l’Etat par le régime en place « ceux qui sont appelés aux urnes fin octobre doivent voter contre Laurent Gbagbo ». Dans un langage assez direct, l’invité de la section du Rhdp de Bruxelles, conduit par MM Gilbert Loukou (Pdci) et Ouattara (Rdr), a éclairé les lanternes des Ivoiriens de Bruxelles sur la situation qui prévaut dans leur pays. Un franc-parler qui a suscité l’admiration de nombreuses personnes présentes dans la salle de réunion du NH hôtel sur la chaussée de Charleroi.

Il a également exposé sa vision de ce que pourrait être la Côte d’Ivoire si ses rênes lui étaient confiées à l’issue de l’élection présidentielle du 31 octobre 2010. Selon lui, ce sera le renouveau dans les différents compartiments de l’État. Remise en l’état de l’école, lutte contre la corruption, création d’emplois par le lancement de plusieurs chantiers de développement, refondation de la justice et bien d’autres choses.

Sidibé Lancina   
Le Latéral Info,Bruxelles

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires