Défense: Les nouveaux Généraux expriment leur reconnaissance aux soldats de Yamoussoukro

Archives Gendarmerie nationale

Depuis le mercredi dernier, la capitale politique et administrative de la cote d’ivoire connaît un théâtre inhabituel. Pour cause; le lundi 27 septembre hier donc, les tous nouveaux Généraux cinquantenaire de la Côte d’Ivoire à Abidjan le 7 août dernier, notamment, Kouakou K. Nicolas, Commandant du Centre de commandement intégré (CCI) et Touré Sékou, Commandant de l’École des Forces Armées de Côte d’Ivoire (EFA) de Zambakro; présentaient officiellement leurs grades et reconnaissance aux Soldats de la région des lacs.


C’est dans une ambiance bon enfant qu’ouvrant la série d’allocutions, le capitaine de vaisseau (Ndlr. Colonel-major pour l’armée de terre) Konan Boniface a déclaré à l’endroit des soldats présents : « Qu’ils sont réunis ce jour pour présenter les Généraux promus qui auront la charge de la conduite du processus de sortie de crise par les élections présidentielles à venir. » Avant de faire un résumé du parcours de chacun d’eux, mais aussi des autres officiers promus. « Les deux généraux que nous vous présentons sont Kouakou Kouassi Nicolas, commandant du Centre de commandement intégré (CCI) et Touré Sékou, commandant de l’École des Forces Armées de Zambakro (EFA). La première structure travaille à la reconstruction de notre armée, la deuxième à la formation des hommes », a-t-il précisé. « Nous serons avec vous, mes Généraux, pour conduire notre pays à la reprise, à sa reconstruction… », a-t-il dit. Avant de remettre deux présents, au nom de toutes les FDS de Yamoussoukro (militaires, sapeurs pompiers, gendarmes, policiers, eaux-et-forêts et douaniers). A sa suite, le Gal Touré Sékou a dit : « A l’occasion du cinquantième anniversaire de l’indépendance de notre pays, le Président de la République, chef suprême des Armées de Côte d’Ivoire, nous a élevés aux rangs de Généraux de Brigade. Nous avons présenté nos galons à nos supérieurs à Abidjan et il fallait qu’on le fasse avec vous, nos hommes sur le terrain car notre promotion est le fruit d’un travail de groupe. Mais avant eux et vous, nous l’avons fait avec les autorités locales et aujourd’hui avec vous nos hommes. Merci à toutes et à tous. »

Pour clore les allocutions, le Gal Kouakou Kouassi Nicolas, commandant du CCI a, quant à lui relevé qu’: « Aujourd’hui, Yamoussoukro est pour nous un symbole fort. D’abord c’est la capitale du pays et ensuite une rampe de lancement dans la promotion du métier des Armées… » Puis il a souligné comme son prédécesseur que leur promotion est le résultat d’un travail de groupe, soulignant : « Le CCI que je dirige est le laboratoire des FDS et des FAFN pour une armée nouvelle et républicaine. Aujourd’hui, nous allons résolument vers la sortie définitive de crise avec les élections qui démarrent le 31 octobre 2010, et c’est ensemble que nous devons réussir afin de repositionner notre pays dans le concert des nations. »

Notons qu’un cocktail et une photo de famille ont clos cette cérémonie.

Djedje Kabié à Yamoussoukro
Le Journal de Connectionivoirienne.net

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires