Musique / Sortie d’album – Le voyage culturel de Nahomi au cœur de la Côte d’Ivoire

Nahomi est de retour pour le bonheur de ses mélomanes. Après 2008, avec « Ça va aller » son premier album, l’animatrice à la RTI a sorti depuis le 12 août 2010, chez Musiki, sa deuxième œuvre musicale « Avec Dieu ». Un album de 8 titres enregistré à Abidjan au Studio 7 de Blé Olivier. Cependant, sur « Avec Dieu », l’on découvre les touches de Freddy Assogba et de Blé Olivier. Parce que, explique Nahomi, à l’album de 5 titres « Ça va aller» (enregistré par Freddy Assogba) il a été ajouté trois nouveaux titres : Avec Dieu, Ma Côte d’Ivoire à moi et Mon sauveur est bon. Une oeuvre masterisé par Alain Sawaya. Le premier album n’ayant pas bénéficié d’une promotion, Nahomi décide de ne rien négliger avec le second. « Nous avons payé à la RTI ce qu’il faut pour faire la promotion… J’ai décidé de faire la promotion de cet album », a-t-elle annoncé lors de la dédicace le vendredi 1er octobre 2010, au restaurant les Cascades, au Plateau. «Je rebondis avec ce second album», affirme-t-elle. A l’écoute du nouvel album évocateur, Nahomi sans mimétisme place Dieu au cœur de son œuvre. « Un chef d’œuvre », selon l’islamologue Méité Mamadou qui a dit l’importance du Tout puissant dans ce qui doit être fait. « Il n’y a rien qu’on puisse réaliser sans la volonté de Dieu… J’ai grandit dans une famille chrétienne. Je reste chrétienne. Même s’il faut que je partage ma vie avec un musulman », a indiqué l’auteur de Avec Dieu qui « ne pense pas prétendre être chantre, quelque chose de plutôt compliqué ». N’empêche l’animatrice-chanteuse qui pense que ce qu’elle « fait est bon », n’identifie pas la louange à une forme de « musique particulière ». « Les chrétiens se rendront compte que ce que je fais ne va pas contre la religion… Je suis choco dans ma façon de faire. Je chante parce que j’aime bien. Pour l’instant, je m’essaie à quelque chose de différent. Peut-être qu’un jour viendra… », pense-t-elle .Tout en continuant de donner la réplique de ce qu’elle est, Nahomi livre en « choco-dance » – son concept de la danse de la réussite morale et spirituelle – des messages d’espoir au chant évangélique [Jésus est son nom]. Aussi fait-elle savoir, sous fond de reggae, que « Mon sauveur est bon ». Une adresse particulière à la Côte d’Ivoire. « Ne t’inquiète de rien chère Côte d’Ivoire. Reste sereine. L’Eternel des armées est à tes côtés. Et, rien ne pourra t’ébranler. De prospérité en prospérité, tu iras », chante Nahomi. Sur ce titre (5), une sorte de pot pourri, Nahomi met en évidence la richesse du pays au rythme de sa diversité ethnique et culturelle. Un voyage musical culturel, qu’elle fait au cœur de la Côte d’Ivoire, soutenu par une rythmique emprunte de nostalgie : goli, yatchana, zagazougou, gbégbé, etc. Par ailleurs, l’animatrice consacrée par l’émission de vacances Varietoscope, dédie un chant d’hommage à l’équipe du NG10. La musique est une invitation à la fête, à la danse (Kpangor). Mais, Nahomi portant ainsi une double casquette, demande de savoir faire la part des choses entre l’animatrice et l’artiste. Enregistré par Blé Olivier, l’album «Avec Dieu » est au prix de 3000 Fcfa.

Koné Saydoo
L’Intelligent d’Abidjan

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par bleble