Affaire « Si Gbagbo tombe, nous ferons la guerre » – le va-t-en guerre Sokouri Bohui se rebiffe « je n’ai jamais tenu de tels propos…les ivoiriens sont déjà trop fatigués de la guerre de Ouattara »


Le député Martin Sokouri Bohui a réfuté les propos qui lui ont été prêtés par le quotidien le Patriote, selon lesquels il aurait dit : «Si Gbagbo tombe, nous ferons la guerre». C’était hier mardi 5 octobre, au cours d’une conférence de presse qu’il a animée au QG de campagne du président Gbagbo. «Je vous ai invité à cette conférence de presse pour protester contre les propos que le journal Le Patriote m’a prêtés à la Une de sa parution du lundi 4 octobre. Selon ce journal, j’aurai déclaré au cours du meeting que j’ai animé en tant que parrain, le week-end dernier, à Guibéroua, que «si Gbagbo tombe, nous ferons la guerre». Le député Sokouri Bohui n’a pas caché qu’il a été scandalisé lorsqu’il a lu ces propos qui lui ont été prêtés par Le Patriote. Mais il a été davantage choqué quand, à la lecture de l’article, il s’est rendu compte que l’auteur du texte, qui n’était pas lui-même à Guibéroua, a indiqué avoir reçu l’information de la part d’un certain militant du FPI. «Si l’auteur de l’article n’était pas animé d’une volonté manifeste de nuire, il aurait vérifié l’information, dans la mesure où je suis ouvert à tout le monde en ma qualité de responsable des élections dans mon parti, le FPI, mais aussi en ma qualité de responsables des opérations électorales et des DDC à la direction nationale de campagne du président Gbagbo». Pour le DNCA de Gbagbo chargé des opérations électorales et des DDC, le moment que traverse la Côte d’Ivoire n’autorise pas qu’il tolère des légèretés et des manquements graves à la démocratie. «Dans le métier qui est le vôtre, on dit que les faits sont sacrés et les commentaires libres. Tant que Le Patriote m’insulte et me traite de tous les noms parce que je traque son leader, ce n’est pas grave. Mais me prêter des propos sensibles que je n’ai pas tenus dans une période toute aussi sensible, je ne peux l’accepter. Parce que ces propos sont antipodes de mes convictions», s’est-il indigné. Le député de Koumassi a indiqué que son rôle, en sa qualité de chargé des élections au FPI et des opérations électorales de la direction nationale de campagne du président Gbagbo, est d’attirer l’attention des Ivoiriens sur les agissements, les méfaits et les tares de leurs adversaires politiques et de vanter les mérites de son candidat. «C’est ce que je fais», indique-t-il. Et Sokouri Bohui de rappeler ce qu’il a dit exactement au cours du meeting de Guibéroua : «J’ai dit que celui qui vote pour Ouattara, c’est qu’il aura opté pour la résolution des problèmes politiques par la guerre. Celui votre Bédié aura choisi la régression de la Côte d’Ivoire et enfin celui qui vote Gbagbo aura opté pour la paix ». Pour le député Sokouri, les ivoiriens sont fatigués de la guerre de Ouattara et que le patriote qui a divisé en son tant la Côte d’Ivoire en deux dans les mêmes proportions que la guerre l’a fait, devrait maintenant renoncer à la violence et la propension à la guerre. Car pense le député, les propos que lui prête le patriote sont en réalité ce que compte faire le RDR. A savoir que si Ouattara ne gagne pas les élections, il va reprendre la guerre. « Souvenons que c’est le Patriote qui a divisé la Côte deux en son temps. Et c’es dans les mêmes proportions que la Guerre qui est survenue quelques temps après a divisé le pays. Le patriote savait donc qu’il y aurait la guerre. Pour le député Sokouri, le patriote ne peut pas changer le cours de l’histoire du pays car tous les ivoiriens et mêmes les observateurs de la vie politiques nationales savent très bien que c’est Ouattara qui a envoyé la guerre dans ce pays. En tout état de cause le député qui dit ne pas en vouloir à la personne de Ouattara, indique que le jour où le leader du RDR aura abandonné la voie de la guerre comme moyen d’accession au pouvoir, il applaudira des deux mains.

Boga Sivori bogasivo@yahoo.fr
Notre Voie

Titre Le Journal de Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par bleble