Présidentielle – les ultimes réglages par l’ONUCI (Porte-parole)

Bondoukou, le 6 octobre 2010… L’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire va assurer aujourd’hui, la distribution des cartes d’électeur et des cartes d’identité dans le district d’Abidjan, a annoncé jeudi, le Porte-parole de la mission, Hamadoun Touré au cours du point de presse hebdomadaire délocalisé à Yamoussoukro, 245 km d’Abidjan.

La mission va transporter vendredi d’Abidjan à Bouaké, les cartes d’électeur et les cartes d’identité, a ajouté M Touré, indiquant que l’ONUCI était également prête à déployer dès demain le matériel lourd à partir des bases d’Abidjan et de Yamoussoukro,. « Il s’agit des urnes et des isoloirs notamment », a-t-il précisé.

Dans le même contexte, le porte-parole a annoncé la tenue d’un séminaire avec les observateurs internationaux des élections, organisée par l’ONUCI sous la présidence de M Choi. La rencontre, selon M. Touré, sera ouverte aux membres du corps diplomatique ainsi qu’à d’autres partenaires, expliquant que cela allait leur permettre, au moment où le processus électoral entre dans sa phase finale avec la mise à disposition du matériel, des imprimés et des accessoires électoraux, d’avoir une vue d’ensemble de l’appui de la mission à ce processus. Les observateurs internationaux des élections jouent un rôle très important aussi bien dans le déroulement des élections que dans la certification des résultats des élections qui est, a rappelé M Touré, un rôle confié au Représentant spécial. Ce séminaire sera une occasion pour les observateurs internationaux de mieux savoir ce qui est attendu d’eux dans le cadre du vote, a-t-il souligné.

Sur un autre volet du processus électoral, le Porte-parole a annoncé que 150 militaires sénégalais étaient attendus ce jeudi en Côte d’Ivoire. « Ces casques bleus font partie des 500 éléments supplémentaires pour renforcer les effectifs de l’ONUCI, conformément à la décision du Conseil de sécurité », a rappelé M. Touré. Le 12 octobre, l’ONUCI recevra 150 autres troupes togolaises qui, elles, seront déployées à Abidjan, alors que les casques bleus sénégalais seront positionnés à Yamoussoukro, a précisé le porte-parole. Des Forces de police constituées (Fpu) sont également attendues dans le cadre de cet appui pour aider le Centre de commandement intégré (CCI) à organiser la sécurisation du processus électoral, en particulier la sécurisation du scrutin présidentiel prévu le 31 octobre 2010, a-t-il ajouté.

Intervenant sur les activités de la mission en faveur d’un environnement électoral apaisé, M. Touré a indiqué que l’ONUCI poursuivait ses initiatives à travers le pays. Dans ce contexte, il a rappelé les journées de l’ONUCI qui se tiennent en ce moment à Samatiguila. « Hier et aujourd’hui à Zuénoula, il y a eu les mêmes activités où il s’était agi de rencontrer les chefs traditionnels pour obtenir leur contribution en renforçant la cohésion sociale à l’instauration d’un environnement électoral apaisé. Le même objectif, a conclu M Touré, était au centre de la rencontre hier mercredi à Yamoussoukro initiée avec les concessionnaires des radios privées non commerciales pour voir leur rôle, leur contribution et leur engagement en faveur d’un environnement électoral apaisé au terme de laquelle des recommandations ont été adoptées

Interrogé sur les allégations de défection de l’ONUCI lors de la distribution des cartes, M Touré a rappelé que l’ONUCI étant chargée de du transport du matériel électoral, elle avait mis au point un plan de transport et de distribution à travers trois cycles concernant le matériel lourd, le matériel sensible et le matériel ultra sensible. « L’ONUCI reste toujours prête et aucun retard ne peut lui être imputé », a-t-il dit avec force.

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

blank

Publié par bleble