Remise de la CNI d’Alassane Ouattara – La longue histoire de la carte d’identité d’ADO

Le mardi 5 septembre 2010 restera gravé dans le cahier intime du président du Rdr, Alassane Ouattara. C’est ce jour-là, en effet, qu’il a reçu sa carte d’identité « Soro ». Dans la discrétion, comme les autres ténors de la scène politique. Alassane Ouattara, comme les 5 725 720 personnes inscrites sur la liste électorale, est donc « certifié » ivoirien. La délivrance de cette carte d’identité au président du Rdr, au terme d’un long processus d’identification, n’est pas un fait banal. Et ses « messieurs communication » l’ont bien perçu, qui ont ameuté la presse, afin qu’elle soit témoin de la remise de la nouvelle carte d’identité. C’est donc des journalistes déçus qui se sont entendus dire à la résidence du président du Rdr, que la Commission électorale indépendante (Cei) a opté pour la discrétion. Mais on l’aura compris, ce qui s’est passé à la résidence privée d’ADO mardi dernier, marque un tournant dans la crise identitaire qui tourmente la Côte d’Ivoire depuis plus d’une quinzaine d’années. Une carte d’identité pour Alassane Ouattara ! On ne peut évoquer la remise de cette précieuse pièce au « Mélédouma » de la scène politique ivoirienne (allusion au personnage de Jean-Marie Adiaffi dans son roman « La Carte d’identité »), sans remonter aux années de braise sur fond de crise identitaire, qui ont fait basculer le pays dans la guerre. Que de péripéties douloureuses pour en arriver là ! Assurément, la pièce délivrée au leader du Rdr est chargée d’histoire, elle est lourde des agitations sociopolitiques consécutives à sa longue quête identitaire. Tout a commencé quand l’ex-Premier ministre a semblé lorgner le fauteuil présidentiel en déshérence après la mort d’Houphouët-Boigny en 1993 ; fauteuil que Henri Konan Bédié, alors président de l’Assemblée nationale, croyait lui être destiné. Bédié lance alors le concept d’ivoirité, vite exploité à des fins politiciennes.
DES ANNEES BEDIE A LA REBELLION

L’Inter

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:
blank

Publié par bleble