A Yamoussoukro: Blé Goudé courtise les enseignants pour Gbagbo

A travers un café politique qu’il a animé, mercredi dernier, à l’Hôtel Président, le Directeur National de Campagne Adjoint, chargé de la jeunesse pour le compte de La Majorité Présidentielle (LMP), M. Charles Blé Goudé a invité tous les enseignants de Côte d’Ivoire à voter massivement pour Laurent Gbagbo, le 31 octobre prochain., vu que c’est sous son mandat que le corps enseignant, jadis réduit à la misère, selon lui par l’ex-Premier ministre d’Houphouët Boigny, le Dr Alassane Dramane Ouattara, a retrouvé aujourd’hui sa noblesse.

« Ne limitez pas vos actions syndicales à une affaire de primes des enseignants. Souvenez-vous que le corps enseignant, sous Alassane Dramane Ouattara, était réduit à la misère. L’instituteur ne touchait que 74.000 F CFA. Arrivé au pouvoir, Henri Konan Bedié n’a rien fait pour vous, parce que ça ne l’a pas intéressé. Il a fallu Gbagbo pour mettre fin à cette injustice en revalorisant les salaires et en accordant des primes de logements aux instituteurs » a-t-il dit à l’endroit des enseignants. L’un d’entre eux voulait savoir « ce que le Président Gbagbo attendait pour leur verser, comme promis, le reliquat de leurs primes estimé à 5000 F CFA ».

Pour Blé Goudé, plutôt que de revendiquer, les enseignants doivent exprimer leur reconnaissance à celui qui les a réhabilités dans leurs droits, en portant leur choix sur lui au scrutin du 31 octobre.


Commentant l’actualité politique, l’animateur du café politique a fait savoir que le mentor du RDR prépare la contestation des résultats. Raison pour laquelle, indique-t-il, celui-ci remplit les stades pour « faire croire à ses amis français qu’il est populaire en Côte d’Ivoire ». « Ne soyez pas surpris ! ADO prépare la contestation des résultats. Les images qu’il prend dans les stades ne sont pas faites pour nous. C’est pour les Français. Ne soyez pas surpris de l’entendre dire que sa victoire lui a été volée par Laurent Gbagbo », a-t-il averti. Et d’indiquer que le rôle de Gbagbo n’est pas de remplir des stades, mais de travailler pour la victoire.

« Ce n’est pas Laurent Gbagbo qui remplit les stades. C’est moi. Vous l’avez vu à Dabou et à Man. Notre candidat va plutôt à la rencontre des décideurs et des personnes qui ont avec eux un électorat. Nous ne nous limitons pas à la mobilisation, mais nous travaillons pour la victoire du 31 octobre », a-t-il répondu ; citant en exemple, les personnalités et élus et cadres du RHDP (regroupement du RDR, PDCI, UDPCI, MFA) qui ont décidé de soutenir le Président de la République. Entre autres, Laurent Dona Fologo, président du RPP, N’zi-Paul David (PDCI), président du conseil général de Dimbokro, Palé Dimaté (PDCI), Haute autorité pour le développement du Zanzan, Bleu Lainé (UDPCI), ministre de l’Education nationale, Siki Blon Blaise (UDPCI), Diby René (PDCI), ancien ministre des sports et chef coutumier à Dabou, Koffi N’dri Apollinaire (PDCI) , Gouverneur du District de Yamoussoukro, Ali Kéita (RDR), Mme N’goran Louise (RDR), DDC d’Ado à Tiébissou et bien d’autres. Autant de ralliements qui dénotent, selon lui, que « le Woody de Mama maîtrise la situation». Il a de plus souligné que Sofres qui n’est pas une « société française amie à Gbagbo » est une référence en Europe en matière de sondages.

KOFFI KOUAME

Agence de Yamoussoukro
FratMat

Commentaires facebook

Publié par bleble