Yamoussoukro – L’ENA dans la logique du transfert de la capitale

Photo: Connectionivoirienne.net

La première responsable de l’École Nationale d’Administration (ENA), Mme Yapo Eveline était le jeudi dernier  à Yamoussoukro, capitale politique de la Côte d’Ivoire. Ce voyage fait suite à sa demande de délocalisation de l’École Nationale d’Administration. Elle y était venue rencontrer  les responsables du Programme Spécial pour le Transfert de la capitale à Yamoussoukro (PSTCY), chargés de trouver un emplacement propice au transfert de la prestigieuse école de formation.

« Nous avons prévu 244 ha pour la zone administrative et politique, qui seront à notre avis suffisant pour bâtir la nouvelle ENA », a déclaré M. N’Goran Gérard, directeur exécutif du PSTC.  « Nous épousons l’axe intellectuel du développement de notre capitale », a-t-il continué. L’ENA pourrait ainsi bénéficier d’une surface de 8 ha à la Zap (Zone administrative et politique) prévue pour les institutions.

« Nous sommes une administration et c’est de notre devoir de suivre ce que le chef de l’administration a décidé », a justifié Mme Yapo. Elle espère bâtir des amphithéâtres, des salles de cour, des studios audiovisuels, des labos de langues, des aires de jeu. « Ce qui va changer par rapport à Abidjan, c’est que l’Ena sera plus vue, plus prestigieuse et du fait de la proximité de la haute administration, elle gagnera autant en formation qu’en partenariat», a-t-elle déclaré. Non sans préciser que c’est un projet encore à finaliser et à proposer aux autorités compétentes dans le but de rechercher les financements. 

DJEDJE KABIE A YAMOUSSOUKRO

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires