Roger Banchi (directeur général du Cepici): « La Côte d’Ivoire a un destin tracé par ses pères fondateurs »

Une mission de prospection économique d’Arabie Saoudite a séjourné en Côte d’Ivoire du 09 au 13 octobre. A cette occasion, le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (Cepici) a initié, lundi dernier au Plateau, une rencontre qui a permis aux parties saoudienne et ivoirienne de présenter leurs atouts respectifs. Mais surtout pour la Côte d’Ivoire de faire savoir aux hommes d’affaires saoudiens les opportunités qui peuvent y inspirer les investissements. Le Directeur général du Cepici, Roger Banchi Youssouf, a dit sa joie d’accueillir les Saoudiens et leur a indiqué que le pays a une option d’industrialisation depuis sa création. « La Côte d’Ivoire a un destin tracé par ses pères fondateurs, celui d’être demain un pays industrialisé et un moteur d’intégration sous-régionale et régionale. Notre ambition, pour consolider cette position acquise, est de sortir de l’économie de rente agricole pour une véritable économie de services afin de soutenir le secteur industriel ». De l’avis de Banchi, des produits comme le cacao, le palmier, le café…doivent être transformés. L’Ambassadeur du Royaume d’Arabie Saoudite en Côte d’Ivoire, Jamal Bakor Balkhoyor, s’est réjoui de cette réunion et a relevé les bons rapports entre les deux pays. Le Royaume a joué un rôle important dans le financement de plusieurs activités en Côte d’Ivoire dont notamment celui du prolongement de l’autoroute Singrobo-Yamoussoukro. On mentionne cependant une baisse des échanges entre les deux pays.


P. Tadjau

Le Nouveau Réveil

Commentaires facebook

Publié par bleble