L’humoriste Adama Dahico, candidat « très sérieux »

Abidjan – Certains l’appellent depuis longtemps « président ».

Chef du « parti des ivrognes », l’humoriste Adama Dahico est « très sérieux » quand il bat la campagne: ce fils d’immigré malien est candidat à la présidentielle du 31 octobre en Côte d’Ivoire.

A 42 ans, Adama Dolo – pour l’état-civil – a sauté le pas. Après avoir incarné, sur les scènes d’Abidjan et d’Afrique de l’Ouest, le candidat parodique du « Dôrômikan » (parti des ivrognes, en langue malinké), il compte parmi les 14 prétendants à ce scrutin repoussé depuis 2005.


Face à lui, les poids lourds que sont le président sortant Laurent Gbagbo, l’ex-chef de l’Etat Henri Konan Bédié et l’ancien Premier ministre Alassane Ouattara.

Un coup de pub? Carrure de boxeur, lunettes noires et large sourire, cet admirateur du comédien français Coluche (qui avant sa mort en 1986 fut tenté de briguer la magistrature suprême) se dit « très sérieux ».

« Je ne vais pas à cette élection pour être ridicule. Je viens pour amener les hommes politiques à être plus imaginatifs et créatifs ».

Depuis que ce Malien naturalisé par Laurent Gbagbo a vu sa candidature validée, la rumeur prétend pourtant qu’il a été poussé par le camp présidentiel, dans l’espoir de ravir quelques voix à Alassane Ouattara, très populaire parmi les « dioulas », principale ethnie du nord.

Pour la énième fois, il balaie l’allégation: « ma candidature n’a pas été suscitée ».

portalangop.co.ao

Commentaires facebook

Publié par bleble