Meeting de Gbagbo à Yopougon: un policier tué, de nombreux blessés

Après l’intérieur du pays, le candidat de la majorité présidentielle vient d’organiser son premier meeting à Abidjan, ce samedi 23 octobre, à Yopougon au complexe sportif Jessy Jackson. Il y avait à cette occasion du beau monde. Une bousculade à l’arrivée du candidat Gbagbo s’est soldée par un mort et des blessés graves. La personne décédée serait un policier.

Depuis le lancement de la campagne électorale, le 15 octobre dernier, le candidat Laurent Gbagbo s’est toujours voulu direct. Son argumentaire pour convaincre les électeurs tourne autour de trois axes. Ce qui permet aux ivoiriens de mieux apprécier son programme de société.


Dans un langage simple, accessible à ses concitoyens, Laurent Gbagbo démonte avec assez d’humour les promesses faites par ses adversaires les plus réductibles comme Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié. Quand Laurent Gbagbo parle de la santé, il met en avant l’assurance maladie universelle (AMU). Pour ce qui est de l’emploi des jeunes, il sait se faire comprendre par les électeurs.
A travers la création d’une banque pour l’emploi, il compte ainsi susciter chez les jeunes ivoiriens l’esprit d’entrepreneuriat. « Certes, nous sommes en campagne, mais je ne peux promettre ce que je ne peux pas faire », martèle-t-il. S’agissant de l’école, Gbagbo met en avant sa politique de livres gratuits stoppée par la crise de septembre 2002. Par ailleurs, le candidat de la majorité soutient rendre l’école obligatoire une fois réélu, le 31 octobre prochain.

CHEICKNA D. Salif pour connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par bleble