Abengourou / Militants du FPI et du PDCI s’affrontent: Bilan, 14 blessés

L’Intelligent d’Abidjan


LES APPELS AU CIVISME et à la tolérance lancés par les différentesstructures en charge de l’organisation du scrutin présidentiel et la société civile n’ont pas trouvé d’oreilles favorables auprès des militants des partis politiques de la cité royale de la paix.
Des proches du candidat Henri Konan Bédié du PDCI- RDA et ceux du candidat de la majorité présidentielle se sont affrontés dans la nuit du dimanche 24 octobre 2010, précisément dans la sous préfecture de Niablé, distante d’environ 30 km du département.
Le bilan de ces échauffourées fait état de 14 blessés enregistrés dans les rangs des proches de la majorité présidentielle. Sur les
circonstances de cette situation déplorable, les informations recueillies nous indiquent que tout serait parti d’une provocation des
sympathisants du président du PDCI RDA qui se seraient attaqués aux militants du FPI. Ces derniers selon nos sources, membres d’un
club de soutien à Laurent Gbagbo (MOJENVA) prenaient part à un meeting organisé dans la soirée de ce dimanche par le richissime
planteur Sansan Kouao Edouard en faveur du président sortant Laurent Gbagbo. C’est à la fin du meeting selon nos sources, que
survint un groupe de personnes se réclamant de la famille politique du plus vieux parti de Côte d’Ivoire pour semer le désordre. C’est
dans ce cafouillage généralisé que Sansan Kouao, dont les alentours de la résidence étaient le théâtre des affrontements, se serait
muni d’une arme à feu dans le but de disperser la foule. Malgré cette dissuasion, l’on dénombre 14 blessés légers enregistrés
principalement dans les rangs des refondateurs qui ont reçu les premiers soins au sein du centre de santé de la localité. Interrogé,
Sansan Kouao minimise l’incident. ‘’Malgré tout, les adversaires de Gbagbo ne pourront rien’’, a conclu le planteur de Niablé

Ernest famin, correspondant régional

Commentaires facebook

Publié par bleble