Processus électoral: Le corps diplomatique demande la transparence de l’élection

Le corps diplomatique accrédité en Côte d’Ivoire suit de près le processus électoral. Pour le moment, il se dit satisfait du déroulement de ce processus. C’est ce qui ressort du communiqué collégial lu hier à la nonciature, à Cocody, par le nonce-apostolique en Côte d’Ivoire, Monseigneur Ambroise Madtha. A cette occasion, le représentant du Saint-Père avait à ses côtés, l’ambassadeur mauritanien, Sidi Mohamed Ould Sidati pour la zone arabe, l’ambassadeur du Brésil, Mme Maria Auxiliolora Figueiredo pour la zone Amérique, son excellence Emile Ilboudo ambassadeur du Burkina Faso pour le groupe Afrique, son excellence Dirk Veryeyen, ambassadeur de la Belgique pour le groupe Europe et l’ambassadeur Coréen Yoon-June Park pour le groupe asiatique. Tout en saluant le bon déroulement du processus, le corps diplomatique a demandé « à tous les candidats d’adopter des comportements respectueux du code de bonne conduite afin de contribuer à favoriser une sortie de crise pacifique ». Il a par ailleurs recommandé aux autorités nationales et internationales impliquées dans le processus de sortie de crise « de s’assurer que les dispositions nécessaires sont prises pour garantir un scrutin démocratique, libre et transparent ». Seule la commission électorale indépendante a-t-il déclaré, est habilitée à proclamer le résultat des urnes qui sera accepté par tous les candidats.
Concluant, le nonce-apostolique a condamné tous ceux qui s’en prennent aux affiches des candidats en les déchirant.

Dao Maïmouna

Le Patriote

Commentaires Facebook
Share:

Publié par bleble