Côte d’Ivoire-Présidentielle/Abas Bamba (Président FVR) : « L’opinion est stable au niveau de tous les candidats »

Côte d’Ivoire-Présidentielle/Abas Bamba (Président FVR) : « L’opinion est stable au niveau de tous les candidats »

Le président du Front des Volontaires pour la République, l’ivoirien Abas Bamba Yaya a indiqué, ce mardi 26 octobre, à Abidjan que l’opinion était stable au niveau de tous les candidats à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain. Mais avant, il a rassuré l’assistance que son candidat, Laurent Gbagbo se comporte bien dans l’opinion.

Présent à Abidjan depuis le 9 octobre dernier en provenance du Colorado aux USA où il réside, Abas Bamba a mis sur pied le Front des Volontaires de la République (FVR). A l’instar des volontaires lors de l’élection présidentielle Américaine, à laquelle il a pris part, Abas Bamba entendait ainsi mettre son expérience à la disposition de la majorité présidentielle (LMP).

Pour mener à bien sa stratégie de conquête des électeurs pour le candidat de la majorité présidentielle, il a doté le FVR de site web, www.votonsgbagbo.net. Près de 1000 volontaires, sensibles à cette initiative ont répondu spontanément à son appel pour l’accompagner dans cette nouvelle vision.

« Le FVR est né d’une idée simple. J’ai décidé de me mettre à la disposition de la Côte d’Ivoire à travers cette initiative (…) L’élection c’est une ambiance qui se fane ou s’excite. C’est pourquoi, je dis qu’une élection se gagne en 72 heures », a affirmé Abas Bamba qui est par ailleurs expert de Boeing.

Le président du FVR a décrit à la presse une journée des volontaires. Mais avant, il a insisté que le FVR fait de la communication électorale. La journée des volontaires débute par la revue de presse. Ils interviennent également sur les forums de la presse internationale dans la bataille de l’opinion. « La victoire de Gbagbo est primordial et le taux de participation est essentiel. C’est ce qui va donner confiance aux électeurs », a souligné Abas Bamba. Les volontaires interviennent aussi, sur le terrain et le FVR a des bases à Grand Bassam, Dabou et Divo où des actions souterraines sont menées en faveur du président Gbagbo. « Cela nous permet d’avoir les opinions des électeurs pour que demain Gbagbo puisse gouverner véritable pour la Côte d’Ivoire et selon l’opinion des électeurs», a-t-il précisé. Les moyens de collecte utilisés sont le Fond banking, la conquête de la communication par mobile et par sms de campagne. Le FVR fait aussi du sondage online et collecte en ce moment 1000 signatures pour Gbagbo. Pour impliquer davantage les électeurs dans la victoire de leur candidat, le FVR a crée deux prix : « Je vote Gbagbo 100% » et le « Prix Boga Doudou » attribué au chef Tohoreli Kragbo.

www.votonsgbagbo.net qui est le véritable site des électeurs dispose de vidéos qui explique en plusieurs ethnies sur la façon de voter et de trois chaînes de radio qui émettront respectivement à partir de la direction nationale de campagne de Gbagbo, à la CEI pour suivre le décompte et à la base des volontaires située à Cocody-Mermoz.

Notons que le professeur Dedi Sery considéré comme l’un des idéologues les plus brillant du Front populaire ivoirien a dit être soulagé vu le travail qu’abat le FVR. « Le jeune Bamba a du mérite », a-t-il soutenu. Avant d’affirmer : « Toute la Côte d’Ivoire devrait dire aux autres de mettre bal à terre pour que nous glorifions Laurent Gbagbo ».

CHEICKNA D. Salif

Author: bleble