En Côte-d’Ivoire l’ONU s’engage à « sauvegarder le verdict des urnes »

ABIDJAN – Le représentant de l’ONU en Côte d’Ivoire, Youn-jin Choi, s’est engagé jeudi à « sauvegarder le verdict des urnes » à l’issue de la présidentielle « historique » de dimanche.

« Il ne fait aucun doute que toutes les parties et tous les candidats vont accepter le résultat proclamé et certifié », a affirmé M. Choi lors d`une déclaration devant la presse à Abidjan.

« Pour ma part, je prendrai toutes les mesures nécessaires pour sauvegarder le verdict des urnes, conformément au mandat de certification que m’a confié le Conseil de sécurité », a-t-il promis.

Le représentant de l’ONU s`est dit « convaincu » que le « vote historique » de dimanche « se déroulera d`une manière pacifique et ordonnée ».

La « composition multipartite de la Commission électorale indépendante (CEI) », notamment, doit selon lui « assurer un déroulement crédible de l`élection ».

M. Choi s’est également réjoui que la campagne qui s’achève vendredi « ait été conduite avec enthousiasme et passion sans déroger aux principes démocratiques ».

Sans cesse repoussée depuis la fin du mandat du président Laurent Gbagbo en 2005, l’élection est destinée à clore la crise née du putsch manqué de 2002, qui a coupé le pays en un sud loyaliste et un nord occupé par l’ex-rébellion des Forces nouvelles (FN).

Author: bleble