Le comportement de Wade est discourtois diplomatiquement et inamical humainement selon Cheikh Yérim Seck

Photo | Ndiaga DIOUF

pressafrik.com

Le journaliste sénégalais qui travaille à Jeune Afrique renseigne que « depuis les accords de Viennes de 1961 sur les relations diplomatiques et consulaires, le principe de base entre Etats, c’est la courtoisie », ce qui n’est pas selon lui le comportement de Wade. Pour Seck, dans toutes les élections du monde, les chefs d’Etat ont des préférences mais ont une façon discrète et courtoise de l’exprimer. « En diplomatie, tout est forme, tout est apparence, tout est us et coutumes », argumente-t-il.


Pour le journaliste qui considère le comportement de Wade comme discourtois diplomatiquement et inamical humainement, le problème c’est surtout le contexte d’entre les deux tours qui doit justifier la retenue.

Pourtant, rappelle Cheikh Yérim Seck qui était dans l’émission grand jury de la RFM, contre des extrémistes de son parti, Laurent Gbagbo est venu assister à l’inauguration du monument de la renaissance africaine et à inviter Me Wade en Côte d’Ivoire tout cela pour refaire l’axe Dakar/Abidjan.

Commentaires facebook

Publié par bleble