UNJCI – Liste Candidatures définitives au Prix Ebony 2010 Meilleurs Journalistes

L’Union nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI) porte à la connaissance des journalistes et du public qu’au terme de ses recherches qui ont porté sur un total de 2.352 productions journalistiques dont 1552 en presse écrite, 08 en presse en ligne, 65 en télévision et 733 en radiodiffusion, la Commission permanente du Jury Ebony a définitivement sélectionné dix (10) candidatures dont 9 en presse écrite et 1 en télé. Ces candidats sont :

Au quotidien L’Inter
•Irène Bath pour l’ensemble de ses œuvres comprenant :
– Ses quatre (4) reportages respectivement intitulés « Service de réanimation du CHU de Yopougon : 48 heures dans le couloir de la mort » ; « Dans les secrets du vaudou au Benin » ; « 19 ans après sa création, la basilique de Yamoussoukro se vide » et « Renouvellement du permis de conduire : les sites de pré-enregistrement pris d’assaut… » ;
– Ses quatre (4) interviewes respectivement réalisées avec le Pr. Amonkou Akpo Antoine, chef du service Réanimation du CHU de Yopougon ; le docteur Goin Titoh Hugues, médecin à l’hôpital général d’Abobo-Sud ; Mme Yao Madeleine, Conseiller spécial du ministre de l’Economie et des Finances et Mamadou Traoré, directeur des politiques communautaires du Développement durable ;
-Ses quatre (4) enquêtes ou dossiers respectivement intitulées « Infectés depuis la naissance : Les difficultés des enfants vivant avec le VIH-SIDA », « Introduction frauduleuse de produits d’imitation dans le commerce : Les consommateurs ivoiriens en danger » ; « Emploi des jeunes : La galère des jeunes diplômés » et « Usuriers et maisons d’électroménagers à crédit : Voici ceux qui appauvrissent les fonctionnaires ».

Au quotidien Le Nouveau Réveil
•André Silver Konan pour l’ensemble de ses œuvres comprenant :
-Ses quatre (4) reportages respectivement intitulés « Six jours après la dissolution du gouvernement : Ambiance de fin de règne dans les ministères » ; « Délestage à Abidjan : Le difficile combat de survie des commerçants » et « Enfants handicapés moteurs et psychiques : Entre marginalisation, séquelles à vie…et quête du bonheur » et « Malades du SIDA en phase terminale : En attendant la mort, ils vivent dans l’Espoir » ;
-Ses quatre (4) interviewes respectivement réalisées avec Dr. Diawara, climatologue ; Dr. Myriam Kadio-Morokro, médecin biologiste de la production ; Lazare Akpétou, expert en technologie des aliments et Gilbert Ano, président du Comité de gestion de la filière café-cacao ;
-Ses quatre (4) enquêtes ou dossiers respectivement intitulées « Le premier job de Bédié, Ouattara, Affi, Anaky, Oble, Zadi Zaourou… » ; « Vendeuses des chaussées d’Abidjan : Pourquoi elles risquent leur vie pour 100 francs CFA » ; « Pré-collecteur d’ordures ménagères : Petit métier pour grands diplômés » et « Bavures, rackets, tueries, etc. : Quand des policiers dérapent ».
Au quotidien Le Jour Plus
•Abou Traoré pour l’ensemble de ses œuvres comprenant:
-Ses trois (3) reportages respectivement intitulés « Mine d’or de Tongon : Sur les traces des condamnés à mort » ; « Chemin de fer Abidjan-Ouaga : Voyage au cœur du train de la débrouille » et « Eglises et lieux de cultes : L’argent a remplacé Dieu »
-Ses trois interviewes respectivement réalisées avec Pr. Essane Séraphin, recteur de l’Université Hampaté Ba ; Cheick Alawi Dême, Grand guide du centre islamique d’élévation spirituelle et Kouakou N’Guessan, président de l’Union générale des consommateurs de Côte d’Ivoire ;
-Ses trois (3) enquêtes ou dossiers respectivement intitulées « Tchatche et drague par le net : Comment des personnes se font arnaquer», « Bars, maquis, espaces clos : Plus de 14% des femmes grillent une à 10 cigarettes par jour » et « Peau claire, dépigmentation, produits éclaircissants : La dérive des femmes ivoiriennes ».

•Coulibaly Zoumana pour l’ensemble de ses œuvres comprenant :
-Ses deux (2) reportages respectivement intitulés « Vayasso (Ouaninou) : L’école, l’eau potable et l’électricité manquent aux populations » et « Vie des réfugiés ivoiriens au Mali : Des femmes mendient et se prostituent »
-Ses trois (3) interviewes respectivement réalisées avec Victor Aka Boua, directeur général de ERA ; Jean-Pierre Mukendi, poète et dramaturge et Dr. Koné Dramane, président du Conseil général de Boundiali ;
-Ses trois (3) enquêtes ou dossiers respectivement intitulés « Utilisation des contraceptifs : Pourquoi les femmes prennent des grossesses non désirées malgré l’usage des pilules », « Rasage chez le barbier, pédicure-manicure, excision : Quand les Ivoiriens s’exposent au VIH/SIDA sans le savoir» et « Homosexuels : Leur rejet, une véritable source de propagation du VIH/SIDA».


Au quotidien L’Expresion
•Kra Bernard pour l’ensemble de ses œuvres comprenant:
-Ses trois (3) reportages respectivement intitulés « Démobilisation et réinsertion poste-crise : Dans l’univers des ex-combattants et jeunes à risques du Zanzan » ; « Prostitution, banditisme, loisirs : La vie au Plateau la nuit » et « Evangélisation en plein air : Ces envoyés de Dieu qui préfèrent la rue»
-Ses trois (3) interviewes respectivement réalisées avec Jacqueline Lohouès Oble, candidate indépendante ; Malan Jean-Paul, coordonateur du Service civique national et Kuibiert Ibrahime, chef de cabinet du ministre de la Justice ;
-Ses trois (3) enquêtes ou dossiers respectivement intitulés « Baptême dans l’église catholique : Faut-il payer pour devenir chrétien ? » ; « Vendeuses des chaussées d’Abidjan : Pourquoi elles risquent leur vie pour 100 francs CFA » et « Pré-collecteur d’ordures ménagères : Petit métier pour grands diplômés ».
• Touré Yelly pour l’ensemble de ses œuvres comprenant:
-Ses trois (3) reportages respectivement intitulés « Centre national de transfusion sanguine : Pourquoi le sang manque actuellement » ; « Régulation de la circulation : Ces Stars Tonnerre qui fuient les quartiers populeux » et « Pédiatrie du CHU de Cocody : Les malades dorment dans les couloirs » ;
-Ses quatre (4) interviewes respectivement réalisées avec Charles Zoko Sebe, inspecteur général au ministère de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, consultant en Education-formation ; Le pédagogue Berté Zakaria ; Dr. San Koffi Moïse, directeur du Programme national de lutte contre le palu et Dr. Touré Abdou, médecin conseil ;
-Ses quatre (4) enquêtes ou dossiers respectivement intitulés « Tricherie aux examens : Parents, voici comment se débrouillent vos enfants » ; « Tabagisme : Vivre tout en se tuant normalement » ; « Planning familial : Le secret de la beauté des femmes» et « La fièvre jaune : Une maladie qui peut tuer facilement ».

Au quotidien Nord-Sud

•Cissé Sindou pour l’ensemble de ses œuvres comprenant:
-Ses trois (3) reportages respectivement intitulés « CHU de Yopougon : Le drame des malades amputés» ; « Restriction de l’état civil ivoirien : Souffrir pour nommer son enfant » et « Pouponnière de Yopougon : Une journée avec les bébés abandonnés » ;
-Ses deux (2) interviewes respectivement réalisées avec Diakité Ousmane, secrétaire général exécutif du COSIM et « Dr. Coulibaly Fangotin, généticien et biologiste de la procréation
-Ses deux (2) enquêtes respectivement intitulées « Abidjan : Des milliers de capotes bouchent les tuyaux» et « SAMU : L’éternelle course contre la mort ».
•Lanciné Bakayoko pour l’ensemble de ses œuvres comprenant:
-Ses trois (3) reportages respectivement intitulés « Lutte contre la pauvreté dans le Denguélé : Pêcheurs, les nouveaux riches de Gbéléban » ; « Conflit agriculteurs-éleveurs dans le Bafing : Veillée d’arme avant la tempête de sang » et « Loisirs, prostitution, réjouissances : Touba by night ».
-Ses deux (2) interviewes respectivement réalisées avec Paul Antoine Bohoun Bouabré, ministre d’Etat, ministre du Plan et du Développement et Simplice Kouassi, chercheur généticien ;
-Ses trois (3) enquêtes respectivement intitulées « Vivrier : Pourquoi la tomate se fait rare sur le marché ! » ; « Port d’Abidjan : Dokers, l’enfer se trouve sur les quais » et « Obtention du visas d’affaire : La grande souffrance des patrons ivoiriens »

Au quotidien Le Temps
•Bamba Mafoungbé pour l’ensemble de ses œuvres comprenant :
-Ses deux (2) reportages respectivement intitulés « Libye : Dans l’univers des Ivoiriens débrouillards à Tripoli » et « Cyber criminalité : Attention à ses maux qui rongent la Côte d’Ivoire »
-Ses trois (3) interviewes respectivement réalisées avec Jean-Louis Billon, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Abidjan ; Thierry Tanoh, vice président de la SFI) et Koffi Konan Albert, directeur exécutif du Fonds de Développement de l’Hévéaculture.
-Ses trois (3) enquêtes ou dossiers respectivement intitulés « Mécanisme de fixation du prix du carburant : Ce qu’on ne dit pas assez aux usagers » ; « Contrefaçon et piraterie sur les marques : Ces fléaux qui tuent le tissu industriel ivoirien » et « Financement de l’encasernement : Ce que Wattao refuse de dire à ses combattants».

A la Télévision 1ère chaîne
•Attoubé Eugène pour l’ensemble de ses œuvres comprenant :
-Ses deux (2) reportages respectivement intitulés « Intoxication à Soubré » et « Célébration de la Journée mariale »
-Son interviewe réalisée avec Kouassi Kouamé Pascal, responsable APIMR-PNGTER
-Ses deux (2) dossiers respectivement intitulés « L’Ethiopie, un pays hors du temps » et « FESPACO ».

Fait à Abidjan, le 6 novembre 2010
Le président de l’UNJCI
Mam Camara

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires