En Côte d’Ivoire des quotidiens (presse) interdits de diffusion et de distribution

Le nouveau réveil, Le patriote, le jour plus, l’expression, l’intelligent Abidjan, nord sud sont interdits d’expression et de distribution depuis jeudi. Pour le moment, aucune information n’existe sur l’autorité qui a pris la décision mais c’est la garde républicaine du Général Dogbo Blé  qui est allée dans les imprimeries et á edipresse (Distribution) pour donner cette interdiction.

Jusqu’à nouvel ordre, ce sont les journaux suivants:  frat mat, soir info, linter, le quotidien, le Nouveau courrier, le temps qui sont autorisés à paraître.


Le nouveau courrier et le temps n’ont pas pu paraître ce vendredi car leur imprimeur est également celui de le patriote, le jour,  l’intelligent. Il a exigé une notification officielle de la décision. Ce matin seul cinq  journaux sont susceptibles d’être aujourd’hui sur le marché:  frat mat, soir info, l’inter, notre voie et le quotidien d’Abidjan.

Il faut signaler que la presse internationale toute tendance confondue (écrite comme audio-visuelle) est interdite depuis plusieurs semaines déjà, en Côte-d’Ivoire. Le réseau de téléphonie mobile (sms) est régulièrement brouillé et saboté par l’ATCI, de nombreux hommes de presse sont sur écoute, les journalistes nationaux comme internationaux sont menacés etc..
Pourquoi autant de fébrilité quand on dit détenir la vérité ? Pourquoi toute cette propagande ? Pourquoi tous ces mensonges de Mme Jacqueline Lohoues Oble ?

Le lieu de rappeler aux détenteurs de la violence armée en Côte-d’Ivoire, le Général Dogbo Blé en tête (Ndlr. le véritable chef d’état major de cette armée), que les muscles et les coups de canon ne sauraient empêcher les ivoiriens et ivoiriennes d’avoir accès aux vraies informations.

CK

Connectionivoirienne.net

Commentaires facebook

Publié par bleble