Cocody – La Rti toujours imprenable

Il est 13 h ce vendredi 17 décembre 2010 quand notre équipe de reportage arrive à Cocody. Cocody est la commune qui abrite le siège de la Radiodiffusion-télévision ivoirienne (Rti). Constat : la circulation est fluide. L’atmosphère contraste d’avec celle des jours normaux. Des éléments des Forces de défense et de sécurité (Fds) sont quasiment partout. Le siège de la télévision nationale est cerné par un impressionnant déploiement, obligeant les automobilistes à emprunter d’autres voies. Au carrefour de l’Eglise Saint Jean, des Fds veillent au grain. Devant la maison du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (Pdci), des dizaines de jeunes sont présents. La présence des Fds est aussi remarquable du carrefour du collège Sainte Marie jusqu’à la résidence de Thérèse Houphouët Boigny en passant par la Brigade de gendarmerie de Cocody. Outre cette présence à tous les points stratégiques, des éléments du Centre de
commandement intégré (Cci), dans des véhicules de type Pick up, circulent. En fait, les éléments du général de division, Guiai Bi Poin Georges mènent des patrouilles. Ça saute à l’œil : le dispositif est dissuasif. Les populations invitées par Soro Guillaume à se rendre, vendredi, au siège de la Rti pour y installer Brou Aka Pascal, le Dg nommé par Alassane Ouattara, ne sont pas visibles. Elles ont certainement été dissuadées par le déploiement massif des Fds.
Déjà, le jeudi 16 décembre 2010, la prise de la télévision nationale par le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) n’avait pas connu de succès. Les Fds ont fait échec à l’entreprise.

SYLLA Arouna

Soir Info

Connectez-vous à votre compte facebook pour laisser/voir les commentaires

Share:

Publié par bleble