Liberté de la Presse écrite, Le CNP désavoue la garde républicaine de Dogbo Blé

LE PRESIDENT
N°17/CNP/SG

Le Collège des Conseillers du Conseil National de la Presse, réuni en sa séance du Samedi 18 Décembre 2010, a adopté le communiqué qui suit :

COMMUNIQUE DU CONSEIL NATIONAL DE LA PRESSE (CNP)
DU 18 DECEMBRE 2010


Il a été porté à la connaissance du Conseil National de la Presse (CNP), institution de régulation de la Presse, que dans la nuit du Jeudi 16 au Vendredi 17 Décembre 2010, des éléments de la Garde Républicaine se sont rendus au siège de la société Edipresse, société en charge de la distribution des publications de la presse en Côte d’ivoire, puis dans les imprimeries de presse Olympe et Sud Action Média et ont interdit, jusqu’à nouvel ordre, aux Agents de ces structures l’impression et la distribution des journaux suivants : L’Expression, Le Mandat, Le Nouveau Réveil, Nord-Sud Quotidien, Le Patriote, Le Jour Plus, L’Intelligent d’Abidjan.
Le CNP marque sa très vive indignation et condamne avec force cette action qui ne résulte de la décision d’aucune autorité compétente à cette fin, et qui constitue une atteinte intolérable à la liberté de la Presse ainsi qu’au droit des citoyens à une information plurielle.

Le CNP instruit par le présent communiqué, les imprimeries de presse et la société Edipresse, d’avoir à imprimer et distribuer l’ensemble des journaux ce, sans aucune exclusive.

Le CNP demande instamment aux autorités en charge de la sécurité, de bien vouloir prendre toutes dispositions utiles en vue de la sauvegarde de la liberté de Presse en Côte d’Ivoire.

Fait à Abidjan, le 18 Décembre 2010
Pour le CNP
Le Président

Eugène DIE KACOU

Mis en ligne par Connectionivoirienne.net avec l’Intelligent d’Abidjan

Commentaires facebook

Publié par bleble